"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Jeudi 30 mai 2019 [15:07]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/51WYz4Oh9L.jpg










Titre
: L'héritage
Auteur: Katherine Webb
Genre: Contemporain








Quatrième de couverture: Storton Manor, Angleterre. Un somptueux domaine où les sœurs Calcott ont passé toute leur enfance, jusqu'à la disparition de leur cousin Henry. 
À la mort de leur grand-mère, Beth et Erica reviennent au manoir, laissé à l'abandon depuis des années. En découvrant par hasard une étrange photo, elles vont mettre au jour un terrible secret, qui pèse sur leur famille depuis quatre générations.
 
Mon avis: Ce livre de ma PAL m'inspirait au moment j'avais un peu de temps pour lire alors... c'était l'occasion.

Les soeurs Calcott reviennent au domaine où elles ont passé toute leur enfance. Mais à cette époque, la disparition inexpliquée de leur cousin Henry ont plongé Beth et Erica dans une douloureuse et profonde tristesse. Revenues sur les lieux elles veulent comprendre ce qu'ils s'est réellement passé il y a tant d'années. Et c'est en découvrant une photo qu'Erica va se lancer dans cette quête de vérité.

Deux intrigues et deux mystères. D'abord cette disparition de leur cousin que personne n'explique, même des années plus tard. Et ensuite, cette photo retrouvée dans les affaires de leur arrière grand-mère et qui sème le doute et l'incompréhension dans tous les esprits.

Il y a beaucoup de défauts dans ce livre mais heureusement pour moi, j'ai réussi à passer outre. D'abord le prologue, qui a légèrement tué le suspens. Dès le début on nous dévoile un moment important de l'histoire et moi qui suis une lectrice naïve, cet élément m'a fait comprendre bien trop tôt ce qu'il s'était passé.

J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire. En cause l'introduction des différents personnages sans grande explication et une alternance passé/présent sans transition qui m'ont légèrement décontenancée. Mais une fois bien accrochée, j'ai fini par rentrer dans l'histoire que je n'ai pu lâcher. L'auteur donne voix aux personnages du passé et l'histoire se délie en même temps qu'évolue celle du présent. Si bien qu'elles finissent par se joindre pour que la vérité éclate.

Trop de longueurs sans aucune action ni évolution concrète sont venues entacher ce récit déjà assez dense par son contenu et ses informations diverses.

Je ne sais pas vraiment ce qui m'a poussé à continuer, à apprécier le récit malgré tout. Surement le contexte, l'ambiance, le mystère familial, le poids des années sur cette famille...
J'ai voulu savoir. Qu'est ce qui était arrivé à Henry et pourquoi rien n'est arrivé par hasard.

Petite originalité à noter tout de même, que j'ai apprécié comme un privilège, une confidence. Les personnages ne sauront pas toute la vérité tandis que nous, nous savons tout. Une façon sans doute pour l'auteur de leur laisser le choix de croire au moins douloureux...
 
Prochaine lectureÀ sa place, Ann Morgan

Vendredi 17 mai 2019 [17:43]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/61AEpXNbfML.jpg








Titre
: Le Moulin du Loup, tome 3: Les tristes noces
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Romance




/!\ SPOIL /!\





Quatrième de couverture
: 1918. Après la guerre, la vie reprend peu à peu son cours dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine, institutrice dans un orphelinat d'Angoulême, doit bientôt épouser Denis Giraud, le riche héritier du domaine de Ponriant. Pourtant, sa tendresse pour Matthieu, avec qui elle a grandi, est toujours bien présente. 
Alors qu'émerge un monde nouveau où apparaissent téléphone, électricité et progrès en tout genre, l'existence de Faustine se révèle parsemée d'embûches... et de surprises. À l'aube des Années folles, Faustine et les siens chercheront leur voie, au risque de se perdre en route...
 
Mon avis: Nous poursuivons notre avancée de la saga du Moulin du Loup, toujours avec Claire et De-pages-en-pages...

Ce tome est focalisé sur les amours tortueux des deux couples Faustine/Denis et Corentine/Matthieu... Ces enfants que nous avons vu naître et grandir au sein de cette grande famille que compte tous les personnages de cette merveilleuse saga. Je ne reviendrai pas sur l'engouement qui m'anime à chaque lecture mais c'est une véritable envolée....
Et puis il y a aussi tous les autres personnages qui continuent de nous faire rêver. Pour qui l'on attend le meilleur mais à qui il arrive parfois le pire. Tous ces personnages qui prennent une telle place dans notre coeur, dans notre vie.
L'écriture est toujours aussi facile, l'histoire toujours aussi palpitante. On voudrait que jamais cela ne s'arrête.

La guerre se termine et l'apparition des premiers objets modernes vient bouleverser le quotidien. Notamment le téléphone et la voiture.

Dans ce tome les personnages principaux sont malmenés. Ce n'est pas aussi sombre que le tome précédent mais on espère un avenir meilleur pour la suite. C'est plein d'espoir et le coeur lourd que nous tournons les dernières pages....
 
Prochaine lectureÀ tout jamais, Nicholas Sparks

Jeudi 16 mai 2019 [15:53]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/41OlYdIS9fL.jpg








Titre
: Persécutée
Auteur: Matthieu Biasotto
Genre: Thriller









Quatrième de couverture: Ce qui vient d’arriver ? Je n’ai pas le droit d’en parler. Je ne devrais pas. Mes jours sont en danger. Les tiens aussi d’ailleurs. Toute personne ayant trempé là-dedans trouve la mort. J’ai croisé la route de la folie. Cette tornade a tout dévasté. Brisant ce que je suis. Mon avenir. Mon passé aussi. Elle se cache derrière les confidences fantasques d’une vieille dame fortunée. Ça commence par un sentiment ridicule les premières minutes. Puis le doute s’installe. Le doute te détruit. Les voix qu’entend cette grand-mère. Les coïncidences déstabilisantes. Les demi-trahisons. Les coups dans le dos. Mes fantasmes tordus. Les contours aléatoires de la réalité. Des prédictions malsaines sur ma grossesse. Mes problèmes de santé. Toutes ces tensions avec ma belle-mère. Cette haine qu’on entretient depuis des années. J’oscille entre mensonges, délires et révélations.
 
Je prends le risque de te dévoiler cette expérience perturbante. Ma plongée en eau trouble, lente et inexorable. Jusqu’à ce que la vérité ne me touche de plein fouet. Jusqu’à ce que je comprenne que tout était sous mes yeux. Juste là. Que je n’ai rien vu. Rien compris.
 
Mon avis: Vous l'aurez compris, ce roman s'annonce glauque et malsain... J'espère que vous êtes prêts parce que moi qui suis en recherche perpétuelle de sensations fortes durant mes lectures, ici, j'ai été servie !

L'intrigue principale se forme autour de cette grand-mère qui entend des voix et ne cesse de répéter à son entourage qu'elle n'est pas folle. Personne ne la croit jusqu'au jour où elle relate des faits qui se sont passés en dehors de chez elle, chez son petit fils et où elle prédit l'avenir concernant sa belle-petite fille enceinte...

La lecture se fait de manière très rapide, on s'emballe, on tourne les pages à vive allure, le souffle court parce que personne ne veut croire que la mamie a raison. Mais alors, que se passe-t-il réellement ? Et si elle disait vrai ? Et tout le monde devient fou.

Dans ce roman, on sait pas trop où on va. L'auteur dissémine quelques indices par ci par là mais emporté par le page turner, on n'y voit que du feu. Jusqu'à la chute finale qui nous laisse... sans voix.
 
Prochaine lecture: Le moulin du Loup T3: Les tristes noces de Marie-Bernadette Dupuy

Lundi 22 avril 2019 [19:02]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/Plagemarieepochecopie.jpg








Titre
: La plage de la mariée
Auteur: Clarisse Sabard
Genre: Romance







Quatrième de couverture: Zoé, trente ans, voit sa vie basculer lorsque ses parents ont un grave accident de moto. Son père décède sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé que l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle lui donne un seul indice pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée. »
 
Mon avis: Après notre énorme coup de coeur pour Les lettres de Rose, Nanou et moi-même avons décidé de poursuivre la découverte de Clarisse Sabard avec son deuxième roman....

Pour ma part, j'ai lu le préquel avant. Histoire de me mettre l'eau à la bouche et mesurer un peu l'ambiance. Puis vient le prologue, qui nous plonge dans une atmosphère assez glauque et qu'on espère retrouver dans le roman...

La lecture continue de manière pas très gaie puisque nous assistons d'emblée au décès des parents de Zoé. Mais avant cela, sa mère, encore vivante mais plus pour très longtemps, lui annonce une nouvelle fracassante: Son père n'est pas son père biologique. Et c'est ainsi que Zoé part d'un seul indice pour retrouver son père biologique...

Après ces différents passages, on bascule dans un univers très feel good. Zoé n'a pas trop de mal à enclencher sa nouvelle vie. Les personnages qu'elle rencontre assez rapidement façonnent son univers et apportent leur dose de bonne humeur.
Mais certains passages sont longs. On perd de vue cette quête d'identité et tout "l'avant roman". Je pensais qu'on serait plus centré là dessus mais finalement non. Tout ceci est relégué au second plan et on a du mal à se mettre en route. Puis quand ça arrive enfin, c'est... tiré par les cheveux. Moi qui suis d'habitude très sensible je n'ai pas réussi à adhérer. Malgré des personnages qui se voulaient très attachants.

Même si le côté feel good m'a plu à une certaine dose, je m'attendais à quelque chose de plus tortueux, avec beaucoup plus de surprises et de  rebondissements. J'y ai cru jusqu'à la fin. Jusqu'à ce que ça retombe comme un soufflé... De quoi me laisser sur ma faim.
Et que dire de l'humour un peu lourd, de l'écriture trop légère et l'absence de rappel ou si peu du préquel et du prologue ?

Cette histoire a largement manqué de puissance pour me transporter. Je m'attendais à des rebondissements et une histoire plus... sinueuse.
Déçue je suis. J'espère avoir un jour le coeur à poursuivre ma découverte de l'auteure...
 
Prochaine lecturePersécutée, Matthieu Biasotto

Dimanche 24 février 2019 [16:05]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/41dC5KuYMfL.jpg









Titre
: Message sans réponse
Auteur: Patricia MacDonald
Genre: Thriller









Quatrième de couverture: «  Bonjour, Eden. Tu me manques. On peut se parler ? Appelle-moi.  »
Il est tard lorsque Eden, jeune éditrice new-yorkaise, reçoit ce message de sa mère, Tara. Leurs relations sont distantes depuis que celle-ci a refait sa vie avec un séduisant diplômé de Harvard, Flynn Darby, de treize ans son cadet. Pour lui, Tara a tout quitté et ils ont eu un enfant, Jeremy, atteint d'une maladie génétique très grave. En décidant de ne pas répondre, Eden n'imagine pas un instant qu'elle n'entendra plus jamais la voix de sa mère : le lendemain, Tara se suicide après avoir tué Jeremy. Rongée par la culpabilité, Eden est prête à tout pour connaître la vérité.
 
Mon avis: Livre tiré au hasard par BBM. C'est parti !
Ce livre traînait dans ma PAL depuis un moment, il était temps de le sortir et sans lire le thriller de l'année, j'ai passé un bon moment de lecture.

Eden reçoit un message de sa mère. Ses relations avec cette dernière ne sont pas au beau fixe alors Eden refuse de lui répondre. Mais elle va vite le regretter en apprenant que sa mère s'est suicidée le lendemain avec son demi-frère Jérémy atteint d'une maladie génétique. Eden n'a plus qu'une seule idée en tête, faire la lumière sur ce suicide qui lui semble mystérieux...

Je suis rentrée dans l'histoire assez rapidement. On comprend que les relations familiales sont chaotiques et difficiles à vivre pour Eden. Mais elle n'hésite pas une seconde à mener sa propre enquête. On lui propose d'abord d'être l'éditrice du livre qu'a écrit son beau-père après la mort de sa femme. Ceci va aider Eden à se rapprocher de lui et porter très vite ses soupçons sur sa culpabilité dans le meurtre de sa mère. Mais les choses ne sont pas aussi simples que ça.

L'enquête d'Eden bat son plein et c'est seule qu'elle s'attelle à la tâche. Forcément, tous les personnages alentours sont coupables. On suit tranquillement avec Eden l'évolution jusqu'au dénouement inattendu mais pas plus spectaculaire que ça. Là où les événements s'accélèrent, s'enchaînent et les pièces du puzzle sont rassemblées.

J'aurais voulu une tension psychologique plus présente mais j'ai tout de même passé un bon moment de lecture puisque ma curiosité m'a permis d'aller jusqu'au bout !
 
Prochaine lectureParanoïa, tome 1 de Mélissa Bellevigne
Créer un podcast