"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Jeudi 15 septembre 2016 [15:17]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51Qupm8setL.jpg








Titre
: Manhattan Freud
Auteur: Luc Bossi
Genre: Polar








Quatrième de couverture: En 1909, la notoriété de Freud est déjà immense. Il ne lui reste qu’à conquérir l’Amérique. Mais à New York l’attend le plus grand défi de sa carrière : déchiffrer l’âme d’un mystérieux tueur en série et réussir là où la police a échoué…
 
Mon avis: Ce livre m'a été offert par mon libraire lors d'un achat intensif. Et bien je l'en remercie parce que j'ai fait une super découverte grâce à lui !

Parti en voyage de complaisance, Freud se retrouve bientôt mêlé à un meurtre intriguant. Il en faut peu au monsieur pour offrir ses services mais dans un but uniquement thérapeutique dans un premier temps. Puis très vite, l'affaire l'entraîne et le voilà parti sur les traces du tueur au côté de l'inspecteur Reynolds Kahn.

Vous connaissez Sigmund Freud ? Ce médecin neurologue fondateur de la psychanalyse ? Luc Bossi s'est offert la prétention de pouvoir en faire le personnage principal de son roman. C'était osé. Mais plutôt réussi ! Ce thriller psychanalytique d'une grande richesse nous laisse à penser que Bossi maîtrise bien la matière. 
D'abord engagé pour soigner une proche de la première victime, ses talents professionnels vont s'étendre, bien malgré lui, à la résolution d'une affaire particulièrement déroutante.

Cette idée originale d'allier justice et psychanalyse m'a bien convaincue. 

J'ai beaucoup aimé les références, tournées à la dérision.
Ce roman sera apprécié par les sensibles de la chose qui aborde quelques notions précises sur le sujet. Même si parfois je reste dubitative quant aux analyses un peu trop poussées qui donne lieu, peut être, à des interprétations abusives.

Ce roman policier est puissant. Extrêmement riche et bien travaillé pour peu qu'on s'intéresse à la psychanalyse. Bravo Monsieur Bossi !
 
Prochaine lectureQuand souffle le vent du nord, Daniel Glattauer

Mardi 13 septembre 2016 [9:17]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51jLQzqHs0L.jpg









Titre
: Les ombres qui attendent
Auteur: Carlene Thompson
Genre: Policier









Quatrième de couverture: Quelques jours après son retour à Aurora Falls pour les fêtes de Noël, Marissa est victime d’un terrible accident de voiture dont elle sort miraculeusement vivante. A peine rentrée chez elle, elle affirme que quelqu’un a essayé de la tuer en lui faisant quitter la route.... tout comme, des années plus tôt, elle avait soutenu que son amie Gretchen avait été assassinée. Aujourd’hui, comme hier, personne ne la croit. Pourtant la mort semble bien rôder à Aurora Falls...
 
Mon avis: Ce livre m'a été tiré au sort par ma binômette BooksandTeas dans le cadre de mon challenge "Pioche dans ma PAL" .

Marissa et Gretchen étaient les meilleures amies du monde. Jusqu'à ce que Gretchen soit poussée dans le vide par un de leurs amis. Enfin ça, c'est la version de Marissa. Bien des années plus tard, il semblerait que tous les comptes ne soient pas réglés et que quelqu'un veuille faire payer Marissa pour cette version des faits.

En me lançant dans ce livre, j'avais un peu oublié qu'un policier n'est pas un thriller. Et puis du coup, je l'ai lu comme tel. Quelques longueurs sont venus ralentir ma lecture et atténuer mon intérêt mais je me suis quand même laisser prendre dans cette enquête. Avec son lot de secrets, de non-dits, de mystères et de paranoïa.

Une succession de meurtres va venir perturber la petite ville paisible d'Aurora Falls. Tous ont un lien avec Marissa qui se sent de plus en plus persécutée.
Mais le but est bien de savoir qui s'acharne et surtout, pourquoi ? L'enquête stagne un peu. Forcément que le meurtrier n'est pas celui qu'on attend mais je n'ai pas ressenti de tension ou cette frénésie à tourner les pages pour connaître le fin mot de l'histoire. Je l'ai lu tranquillement, jusqu'à la révélation finale qui ne m'a pas laissée de marbre mais ne m'a pas scotchée pour autant.

En bref, un petit policer à lire entre deux mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
 
Prochaine lectureUne promesse, Sorj Chalandon

Dimanche 14 août 2016 [18:53]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/9782352872962G220x356.jpg







Titre
: Jusqu'à ce que la mort nous sépare
Auteur: Lisa Gardner
Genre: Thriller










Quatrième de couverture: Tess croyait avoir trouvé le mari idéal en la personne de Jim Beckett, un policier jouissant d'une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts.
Mais, après plusieurs années de mariage, Tess découvre le monstre qu'est en fait son époux. A-t-elle d'autre choix que de le dénoncer ?
En attendant son jugement, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité, dont il parvient à s'évader.
Il n'a dès lors qu'une idée, fixe : retrouver celle qui l'a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis pour la vie, que seule la mort pourra jamais les séparer...
 
Mon avis: Deuxième livre découvert de l'auteur. Ce n'est pas un livre boulet mais un livre sans plus...

Tess est mariée à Jim Beckett. Ensemble, ils ont conçu la petite Samantha mais lorsque Tess découvre qui est réellement son mari, elle confie sa petite aux autorités pour la protéger et fuit. Mais Beckett s'évade de la prison où il est maintenu prisonnier et compte bien rappeler à Tess qu'ils sont unis jusqu'à ce que la mort les sépare...

L'idée de départ m'a attirée mais finalement, j'ai d'abord eu du mal à rentrer dans l'histoire. L'écriture est décousue, ça part dans tous les sens de manière non accompagnée. On passe d'un point de vue à l'autre sans aucune transition si bien que l'on s'y perd avant de comprendre où on est.

J'ai trouvé le récit assez longuet, avec des phases qui n'apportent pas grand chose à l'enquête. Jim Beckett manque d'intensité pour un psychopathe de son genre. 

Et la fin est ... molle, à l'image du reste.

Mais ce n'est pas un livre horrible non plus. Il y a de l'action, du sang, de la réflexion, de l'angoisse, de l'amour même, mais... tout ça manque de saveur malheureusement.
 
Prochaine lectureTout s'est bien passé, Emmanuèle Bernheim

Mardi 9 août 2016 [19:17]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/81UKZ9xVrfL.jpg









Titre
: Le chuchoteur
Auteur: Donato Carrisi
Genre: Thriller/Polar









Quatrième de couverture: Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
 
Depuis le début de l'enquête, le criminologue Goran Gavila et son équipe ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre les oriente vers un assassin différent. Lorsqu'ils découvrent un sixième bras, appartenant à une victime inconnue, ils appellent en renfort Mila Vasquez, experte en affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire...
 
Mon avis: O.M.G ! Ce livre est incontestablement... UN COUP DE COEUR !

Tout commence par la découverte, dans une clairière et de manière fortuite, de six petits bras. Cinq noms. Mila Vasquez est appelée en renfort pour les aider à découvrir à qui appartient ce sixième petit bras. Mais très vite, l'experte est propulsée dans une enquête hors norme.

Ce roman est un coup de coeur. Pourquoi ? Parce qu'il réunit TOUS les éléments qui constituent pour moi un bon roman noir. A mi chemin entre le polar et le thriller, Carrisi nous offre une oeuvre magistrale dans laquelle nous sommes baladés du début à la fin. 
Le récit est très riche et très dense. L'affaire est maîtrisée. On part sur plusieurs pistes, on tâtonne, jusqu'au dénouement, l'apothéose. Mais tout ceci est raconté de manière très fluide et éclairée.

Carrisi utilise plein de procédés qui rendent le roman pesant. Il nous entraîne dans un univers dérangeant où chacun renferme un côté très sombre. Le suspens nous oblige à tourner les pages sans jamais vouloir s'arrêter.
Le huis clos est tout à fait approprié. A l'intérieur, se trame un plan d'attaque bien rôdé.
Les rebondissements sont (très) nombreux. Et j'aime cette sensation de supercherie. J'aime être surprise. J'aime être menée par le bout du nez alors même que je le sais. Mais sans soupçonner une seule seconde jusqu'où cela va nous mener.
L'auteur nous souffle à demis mots. Il nous laisse avec l'incertitude qui nous assaille et nous ronge. Ai-je bien compris ? Mais que veut-il nous dire par là ? On ne comprend pas tout de suite là où il veut en venir et ce que ces découvertes et conclusions signifient. Mais on se laisse faire, sans rechigner et avec la plus grand patience. Et quand arrive la révélation, écrite noire sur blanc, on n'a d'autres choix que d'accepter la dure réalité, ne laissant plus la place à aucun doute possible. 

Sans parler de la fin, grandiose, et qui signe là un petit bijou de la littérature policière.

Un page-turner, qui nous plonge en totale immersion dans une enquête dont personne ne sortira indemne. Un récit très intense dans lequel l'auteur ne nous laisse aucun répit pour reprendre notre souffle.
 
Prochaine lectureP.S: I love you, Cecelia Ahern

Samedi 16 juillet 2016 [19:37]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/9782266254137.jpg






Titre
: Parfaite
Auteur: Caroline Kepnes
Genre: Thriller psychologique












Quatrième de couverture
:
Je sais tout de toi.
Tu es parfaite.
Je t'aimerai
à la vie
à la Mort.
Tu es à moi
pour toujours.
 
Mon avis: Thriller ? Psy ? Je veux !

Beck est belle et jeune. C'est en poussant la porte de sa librairie qu'elle rencontre Joe, ce beau jeune homme qui a tout pour plaire. Mais elle est loin de se rendre compte qu'elle vient de tomber dans la gueule du loup et que désormais, toute sa vie est épiée et sous contrôle.

Il y avait longtemps que je n'avais pas ressenti un tel magnétisme pour un livre. Tu sais, le genre de livre que tu continues à lire dès que tu as trois minutes. Aux toilettes, en attendant que tes pâtes finissent de cuire, un dernier chapitre avant de partir au boulot histoire de gratter quelques pages. J'ai été complètement happée par la folie amoureuse de Joe.

Joe est un psychopathe. Il tombe amoureux de Beck et s'infiltre partout dans sa vie à son insu. L'histoire est narrée de son point de vue. Nous avons ainsi droit à tous ses commentaires, ses interprétations les plus saugrenues et ses plans sur la comète. La pauvre Beck a bien du soucis à se faire.
Le mode de narration est très originale puisqu'il nous permet de voir jusqu'où peut aller Joe dans son délire. Et ses interprétations font carrément flipper.

Mais Beck est loin d'être un ange... Elle va donner du fil à retordre à notre amoureux transi et on n'est pas au bout de nos peines !
Ses moindres faux pas prennent une proportion démesurée et on a peur pour sa vie ainsi que celle de son entourage..

Il se lit tout seul et franchement, j'ai pas vu passer les 500 pages...
La psychologie des personnages est super bien faite, l'histoire de fond est bien menée. Pas de longueurs ni d'inutilités. 

Ce livre est l'histoire d'un amour obsessionnel où les deux protagonistes sont aussi toxiques l'un pour l'autre...
 
Prochaine lectureUne larme m'a sauvée, Angèle Lieby
Créer un podcast