"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Jeudi 6 septembre 2018 [2:47]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/812sIXatbL.jpg









Titre
: La fille d'avant
Auteur: J.P. Delaney
Genre: Thriller









Quatrième de couverture: C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.
 
Mon avis: Deux LC enchaînées toujours avec ma copinaute De-pages-en-pages ! Celle-ci un peu moins intéressante que la précédente....

Jane ne roule pas sur l'or et lorsqu'elle découvre une offre d'appartement attrayante, elle saute sur l'occasion. Mais ce loyer de misère cache les exigences farfelues d'un propriétaire soucieux de faire le vide. Aussi bien dans son appartement que dans la tête de ces locataires. Dirigée par un ordinateur, toute la maison est sous contrôle.
Et avec tout ça, Jane découvre le destin aussi prématuré que tragique de l'ancienne locataire...

Je suis rentrée dedans assez rapidement. L'alternance passé/présent entre l'ancienne et la nouvelle locataire donne un rythme soutenu. Les chapitres sont courts et très vite, on constate les similitudes entre la vie des deux jeunes femmes.
L'angoisse est palpable et grimpe aisément au fur et à mesure de l'avancée. On se sent oppressé dans cet environnement peu commun. On ne peut s'empêcher d'avoir peur pour Jane qui est en train de calquer sa vie sur celle d'Emma. Et de s'enfoncer peu à peu vers un avenir incertain.

Le livre aborde, entre autres, plusieurs thèmes appartenant au domaine de la psychiatrie. Notamment le perfectionnisme pathologique et le narcissisme. J'ai trouvé l'histoire assez riche et documentée sur les sujets. Point positif pour moi qui en veut toujours plus et qui devient exigeante sur la question.

La fin m'a laissée perplexe. J'ai pas dû tout saisir.... Des éléments de second plan sont ramenés au premier sans aucun intérêt ni effet de surprise... Je suis restée sur ma fin.

Une lecture en demie teinte qui m'a plu par son contenu mais frustrée par la fin.
 
Prochaine lectureLa fille de Brooklyn, Guillaume Musso
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Mettre son grain de sel









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 
Créer un podcast