"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Dimanche 24 février 2019 [16:05]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/41dC5KuYMfL.jpg









Titre
: Message sans réponse
Auteur: Patricia MacDonald
Genre: Thriller









Quatrième de couverture: «  Bonjour, Eden. Tu me manques. On peut se parler ? Appelle-moi.  »
Il est tard lorsque Eden, jeune éditrice new-yorkaise, reçoit ce message de sa mère, Tara. Leurs relations sont distantes depuis que celle-ci a refait sa vie avec un séduisant diplômé de Harvard, Flynn Darby, de treize ans son cadet. Pour lui, Tara a tout quitté et ils ont eu un enfant, Jeremy, atteint d'une maladie génétique très grave. En décidant de ne pas répondre, Eden n'imagine pas un instant qu'elle n'entendra plus jamais la voix de sa mère : le lendemain, Tara se suicide après avoir tué Jeremy. Rongée par la culpabilité, Eden est prête à tout pour connaître la vérité.
 
Mon avis: Livre tiré au hasard par BBM. C'est parti !
Ce livre traînait dans ma PAL depuis un moment, il était temps de le sortir et sans lire le thriller de l'année, j'ai passé un bon moment de lecture.

Eden reçoit un message de sa mère. Ses relations avec cette dernière ne sont pas au beau fixe alors Eden refuse de lui répondre. Mais elle va vite le regretter en apprenant que sa mère s'est suicidée le lendemain avec son demi-frère Jérémy atteint d'une maladie génétique. Eden n'a plus qu'une seule idée en tête, faire la lumière sur ce suicide qui lui semble mystérieux...

Je suis rentrée dans l'histoire assez rapidement. On comprend que les relations familiales sont chaotiques et difficiles à vivre pour Eden. Mais elle n'hésite pas une seconde à mener sa propre enquête. On lui propose d'abord d'être l'éditrice du livre qu'a écrit son beau-père après la mort de sa femme. Ceci va aider Eden à se rapprocher de lui et porter très vite ses soupçons sur sa culpabilité dans le meurtre de sa mère. Mais les choses ne sont pas aussi simples que ça.

L'enquête d'Eden bat son plein et c'est seule qu'elle s'attelle à la tâche. Forcément, tous les personnages alentours sont coupables. On suit tranquillement avec Eden l'évolution jusqu'au dénouement inattendu mais pas plus spectaculaire que ça. Là où les événements s'accélèrent, s'enchaînent et les pièces du puzzle sont rassemblées.

J'aurais voulu une tension psychologique plus présente mais j'ai tout de même passé un bon moment de lecture puisque ma curiosité m'a permis d'aller jusqu'au bout !
 
Prochaine lectureParanoïa, tome 1 de Mélissa Bellevigne

Mardi 19 février 2019 [15:59]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/61Y1jMHO2fL.jpg








Titre
: Le Moulin du Loup, tome 2: Le chemin des falaises
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Romance










Quatrième de couverture: Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de celui qu'elle n'a jamais cessé d'aimer : Jean Dumont, parti travailler au loin. Même si le temps les a séparés, Jean a confié à Claire sa fille Faustine, 4 ans, orpheline de mère. Au Moulin du Loup, dans la vallée des Eaux-Claires, la vie suit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage, sa passion pour l'herboristerie et sa tendresse pour Faustine, Claire a trouvé un équilibre. 
Et voilà Jean qui revient, enfin... Mais il n'est pas seul. Une femme tapageuse et sûre d'elle l'accompagne. Et tous deux veulent récupérer Faustine...
 
Mon avis: C'est au cours d'une discussion avec De-pages-en-pages que nous nous sommes lancés dans la suite de cette saga. Impossible de lire sans notre deuxième acolyte, j'ai nommé Claire, ma meilleure amie. Le trio au complet et c'est parti !

Trois mois après la lecture du premier tome, je me suis replongée sans mal dans l'univers, chez cette famille dans laquelle on se sent chez soi. Toujours avec une Marie-Bernadette Dupuy qui prend soin de ses lecteurs et nous rappelle, dès le début, les faits antérieurs de manière très subtile, sans aucune lourdeur.

Le rythme est bien équilibré, on oscille entre drame, surprise et retournement de situation. Disséminés par ci par là, ces faits sont entrecoupés de la vie quotidienne au Moulin. Durant 800 pages, on se sent enveloppé dans ce cocon familial. On sent les odeurs, on respire l'air frais de l'hiver, on passe Noël en famille et pour rien au monde on voudrait que ça s'arrête.

Claire et Jean restent indéniablement le noyau de l'histoire. Mais avec les 4 tomes qui nous attendent encore, les quelques sauts dans le temps indispensables pour empêcher l'ennui et la redondance, nous amènent vers l'émancipation des plus jeunes et le vieillissement des plus vieux... 
La guerre vient perturber cette douce routine. 

J'ai trouvé ce tome un peu plus sombre que le précédent. L'auteur nous emmène vers le côté noir de nos personnages. Ce fut éprouvant pour mes nerfs et mon petit coeur...
Je n'ai qu'un seul mot à dire: VIVEMENT LA SUITE !
 
Prochaine lectureLa gifle, Christos Tsiolkas

Samedi 9 février 2019 [20:14]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/91zF7gSlWL.jpg







Titre
: Les chiens
Auteur: Alla Stratton
Genre: Thriller Jeunesse









Quatrième de couverture: Cameron devait être à l’abri pour de bon, dans cette vieille ferme paumée au milieu de nulle part. Son père ne les dénicherait jamais dans un coin pareil, avait dit sa mère, N’empêche, dès le premier jour, Cameron sent bien que quelqu’un est déjà là. Invisible, mais il le sent. Il l’entend même. Quels secrets va-t-il découvrir dans cette baraque ?
 
Mon avis: Petit thriller jeunesse qui donnait envie. C'est parti !

J'ai commencé ce livre sans attente particulière. Le résumé me donnait envie alors pourquoi pas. On est proche de Cameron, un petit garçon craintif à cause de l'image de son père que lui donne sa mère. un homme violent. Tous les deux ils ont fui pour échapper à son emprise. Mais leur nouvelle demeure n'est guère rassurante.... Cameron sent que les événements passés sont toujours quelque part alors il mène sa propre enquête. Parfois un peu trop envahi par ses propres démons, son imagination est débordante.

Ma curiosité a fini par être éveillée, ce qui est plutôt bon signe. J'avais surtout hâte de savoir ce qu'il s'était réellement passé dans ce lieu sombre et plein de mystères. Et puis Cameron résisterait-il sans son père ?

C'est un livre qui se lit sans prise de tête. Ce n'est pas le thriller de l'année mais j'ai passé un bon moment. Un peu long par moment et manquant un peu d'actions et de rebondissements mais c'est jeunesse, on nous avait prévenu.
J'ai cependant été déçue par la fin. Je n'ai pas vraiment été surprise ni transportée ...

À lire si vous n'avez rien d'autres sous la main de plus intéressant...
 
Prochaine lecture: Le Moulin du Loup, tome 2: Le chemin des falaises, Marie-Bernadette Dupuy

Dimanche 27 janvier 2019 [15:59]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/61zNZcednOL.jpg








Titre
: Jours parfaits
Auteur: Raphaël Montes
Genre: Thriller










Quatrième de couverture: Téo, étudiant en médecine légale, passe le plus clair de son temps au laboratoire de la faculté à disséquer des cadavres. Il sort peu et ne s'intéresse pas aux femmes, jusqu'au soir où il rencontre Clarisse. Ils n'ont qu'un bref échange, mais la jeune femme l'obsède et Téo commence à la suivre. Lorsqu'il apprend qu'elle s'apprête à partir plusieurs mois, il ne voit qu'une solution pour éviter la séparation : la kidnapper, la droguer et la séquestrer loin de tout. Une fois à sa merci, il aura le temps de lui prouver qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Et il s'assurera que rien ni personne ne vienne entraver leurs jours parfaits.
 
Mon avis: Livre tiré au hasard de ma wish. Sûrement là depuis trop longtemps.

Téo s'intéresse plus aux cadavres qu'aux femmes vivantes. Jusqu'à ce qu'il aperçoive Clarisse. À partir de ce moment là, il n'a plus qu'une seule idée en tête: La convaincre qu'ils sont fait l'un pour l'autre. Et pour ça il va aller loin... Très loin.

Nous n'avons pas d'autres choix que de rentrer dans l'esprit détraqué de cet homme qui est prêt à tout pour conquérir la femme qu'il aime. Et l'esprit sain dans lequel nous nous trouvons n'a pas d'autres choix que trouver ses méthodes peu convenables.
On entre dans le jeu de cette relation malsaine sans jamais savoir où se trouvent les limites. Il faut se mettre dans la peau des personnages. Et notre coeur balance entre ce psychopathe et la raison de cette jeune femme qui ne sait plus quelle attitude adopter pour s'en sortir.

La fin est glaçante. Y-a-til une justice dans l'amour ?

J'ai passé un bon moment de lecture avec cette histoire d'amour violente et tortueuse.
 
Prochaine lectureDe beaux jours à venir, Megan Kruse

Dimanche 13 janvier 2019 [18:56]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/710cmjHSDyL.jpg








Titre
: L'esclave de Monsieur Solal
Auteur: Esparbec
Genre: Erotisme









Quatrième de couverture
: Esparbec nous entraîne dans ce livre à la Petite Sicile, quartier pauvre de Tunis à proximité du port, où il passa une partie de sa jeunesse auprès de sa mère, sa tante, sa sœur et ses cousines. C'est là, entouré de femmes jeunes et moins jeunes, ingénues ou perverses, que le garçon vit ses premiers émois sexuels, tantôt voyeur des jeux lubriques de la mère, tantôt complice des scénarios interdits imaginés par les cousines... Une initiation délicieusement transgressive, sur un fil entre l'innocence des découvertes et l'expérimentation du tabou. 
 
Mon avis: Avec Esparbec je ne suis jamais déçue. C'est donc en toute confiance que j'ai commencé ma lecture.

Ce roman se veut autobiographique. On y suit Esparbec en personne, qui découvre ses premiers émois sexuels. Et c'est avec sa soeur et ses cousines qu'il va y goûter pour la première fois.

Je n'ai pas ressenti la même tension sexuelle habituelle. Pourtant les scènes torrides sont bien présentes mais ça manquait de profondeur pour un peu plus de croustillant. C'est trop éparse, pas assez construit et on perd souvent le fil...
Et puis il n'y a pas d'évolution. C'est répétitif et ça ne mène à pas grand chose.

Je suis également restée sur ma faim avec ses teasers sur la relation voyeuriste qu'il entretient avec sa mère. J'aurais voulu de l'action.
Dommage, il promet un deuxième volet plus explicite alors prenons notre mal en patience...

Merci aux éditions La Musardine pour cette lecture !
 
Prochaine lectureJours parfaits, Raphaël Montes
Créer un podcast