"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Mardi 8 mai 2018 [21:50]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/511acytkwrl.jpg








Titre
: Harry Potter et la Coupe de feu
Auteur: J.K. Rowling
Genre: Jeunesse / Fantastique








Quatrième de couverture: Harry Potter a quatorze ans et il entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter.
 
Mon avis: Je continue tranquillement ma LC avec mes trois acolytes et nous voilà rendus au tome 4. J'avais hâte puisque mes souvenirs étaient exacts et c'est bien mon tome préféré ! Mais j'ai dû tomber dans une mauvaise période puisque j'ai eu du mal à me concentrer et je suis passée à côté de plein d'infos :(

Ce tome 4 est mon tome préféré pour plusieurs raisons. Il est dense et très bien équilibré entre les actions et les révélations.
La première c'est que j'adore la Coupe de Feu ! Même si j'avais un souvenir plus long des épreuves, j'ai retrouvé les différents participants et leurs missions avec grand plaisir ! Ça fait du bien une petite piqûre de rappel. J'aime particulièrement la deuxième épreuve pour son originalité et où Harry fait preuve d'une grande générosité.

La deuxième, c'est parce que ce tome marque un tournant dans l'émancipation des personnages. Même si le favoritisme à l'égard d'Harry que j'ai trouvé plus marqué dans ce tome m'a parfois agacée, j'ai trouvé qu'Hermione faisait preuve de courage. Elle s'affirme et prend des décisions seule sans rester sous la coupe de Ron et Harry.

Et puis les différentes révélations sur certains personnages, notamment proches d'Harry n'ont fait que confirmer mon engouement pour ce tome.
J'ai eu beaucoup d'empathie pour Neville dont j'avais oublié l'histoire.

J'avais plus de souvenirs concernant ce tome mais le fait de rafraîchir tout ça m'a beaucoup plu. C'est un tome que je relirai sûrement dans quelques années avec plaisir, de manière isolée, histoire de me replonger dedans et ne pas oublier...
 
Prochaine lectureLe temps est assassin, Michel Bussi

Lundi 30 avril 2018 [18:22]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/81PlnbHXlAL.jpg








Titre
: Fête fatale
Auteur: William Katz
Genre: Thriller









Quatrième de couverture: Pour les quarante ans de Marty, son mari, Samantha décide de lui préparer en secret une fête. Elle se lance alors à la recherche de ses amis d'enfance et réalise avec stupeur que tout ce que son mari lui a raconté sur son passé semble n'avoir jamais existé. Perturbée, Samantha se sent de plus en plus en danger en compagnie de Marty. Qui est-il vraiment et quels terribles secrets tente-t-il de cacher ? Samantha tente, seule d'abord puis avec l'aide de la police, de résoudre l'énigme. 
 
Mon avis: J'ai lu plusieurs avis divergents sur ce petit livre et comme toujours, je voulais me faire mon propre avis alors, c'est parti...

C'est bientôt les quarante ans de Marty. Alors Samantha, sa gentille femme, veut lui concocter une belle fête qui réunira tous ses anciens amis. Mais lorsqu'elle commence à fouiller dans son passé, elle se rend compte que son mari n'est pas celui qu'il prétend être...

Alors, comment dire ? Bah moi j'ai plutôt bien apprécié. On a des personnages creusés, une bonne histoire, du suspens qui monte crescendo et une fin surprenante. 
Alors oui, le tueur est très vite identifié, il n'y a aucun doute là dessus et même si on s'attend à un rebondissement, il n'y en a pas. Mais ça n'a gâché en rien mon plaisir. Je ne me suis absolument pas ennuyée pour autant.
C'est le suspens et la tension qui sont palpables que j'ai apprécié. Parce que la psychose s'installe au sein du couple. Les deux partenaires jouent chacun un rôle et on se demande jusqu'où ça va aller et si ça va aller.
Samantha suit son instinct. Au début on la sent toujours en confiance, puis elle commence à se poser des questions, le doute s'installe et heureusement, elle demande de l'aide. 

Toute l'histoire tourne autour de la découverte de la fausse identité du mari, l'enquête sur son passé, le rapprochement avec des faits antérieurs et à empêcher une nouvelle catastrophe.
Et quand on pense que tout est finit, et bien non ! La fin m'a fait froid dans le dos. On nous laisse sur un avenir glaçant...
 
Prochaine lectureHarry Potter et la coupe de feu (tome 4), JK Rowling

Dimanche 29 avril 2018 [21:36]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51UpECCa7YL.jpg








Titre
: Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Auteur: Raphaëlle Giordano
Genre: Contemporain / Développement personnel









Quatrième de couverture
: Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves... 
 
Mon avis: J'avais besoin d'un livre plein de bonne humeur. Et je me suis bien amusée !

Camille a tout pour être heureuse mais elle perd pied. Quand elle croise Claude, c'est le regain d'énergie. Il va l'aider à remonter la pente et faire un travail sur elle pour repartir sur le bon pied.

C'est un roman sous forme de développement personnel. Claude propose à Camille tout plein d'exercices transposables à nous et qui sont le fil rouge d'une existence qui vacille.
Il balaie plein de maux et je me suis largement identifiée. Je me prêterai bien au jeu pour une ou deux choses. Ça doit faire du bien. Réellement. On se remet en question, on élargit notre vision des choses et ça donne à réfléchir sur nous et notre vie actuelle.
Même si parfois idéalistes et pas toujours réalisables, j'ai bien aimé suivre Camille dans son avancée et sa remontée. 

Claude est un allié, une personne sur qui on peut compter et j'ai beaucoup apprécié sa bienveillance vis à vis de Camille. Parce que mine de rien, il y a une histoire et la fin est toute mignonnette ^^

Une ode à la vie qui peut avoir le mérite de requinquer tous les déprimés.
 
Prochaine lectureFête fatale, William Katz

Samedi 28 avril 2018 [17:31]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/516NG5zku7L.jpg








Titre
: L'enfant du parc
Auteur: Philippe Routier
Genre: Drame










Quatrième de couverture
: Juliette, une jeune femme en mal d’enfant, rencontre Thomas, un garçon de 6 ans abandonné dans un jardin public. Elle décide alors de l’emmener avec elle en dépit des avertissements de son amie Marion et des recherches entamées par la police pour le retrouver. La présence de cet enfant chamboulera son existence et celle de ses proches : de son père qui cherche à la protéger, à son ex-copain qui se prend d’affection pour le petit orphelin.
 
Mon avis: Cela faisait un moment que je voulais lire ce livre. Encore un petit livre efficace qui détend le temps de la lecture.

Juliette aperçoit Thomas au loin. Cet enfant de 6 ans pleure et a l'air d'être seul. N'ayant jamais connu la maternité, Juliette emmène Thomas avec elle. Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'elle va bouleverser tout le petit monde qui gravite autour d'eux.

Alors que je pensais que tout le livre tournerait sur la vie de Thomas avec Juliette, en un peu plus de 200 pages, il a fallu être plus prolifique que ça. Du coup pendant ce court récit, on englobe la vie de Thomas avant sa rencontre avec Juliette, sa vie avec elle et son futur. Et on se rend vite compte que Thomas a bouleversé plus d'une vie.
C'est touchant de voir à quel point son entrée dans les existences de chacun a modifié le court des choses. Et puis, il faut dire ce qui est, le monde est petit. Les liens se font et se défont. Chacun évolue ensuite...
 
C'est un petit livre tendre, bien mené qui aborde plusieurs thématiques intéressantes notamment l'abandon, la reconstruction, le désir d'enfant et les difficultés du couple. Mais tout est bien qui finit toujours bien.
 
Prochaine lectureTa deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, Raphaëlle Giordano

Samedi 28 avril 2018 [1:43]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/81HvzDvm01L.jpg








Titre
: Dans la cave
Auteur: Minette Walters
Genre: Thriller









Quatrième de couverture: En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l'extérieur ne soupçonne son existence, et sert d'esclave à toute la famille.
Puis un jour, le plus jeune des deux fils ne revient pas de l'école. Scotland Yard investit la maison afin d'enquêter sur sa disparition. Face à la police, le couple Songoli est obligé de donner le change et de traiter Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n'ont pas deviné, c'est que Muna est extrêmement intelligente... Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance.
 
Mon avis: Après ma petite déception Christie, j'avais besoin d'un bon petit thriller bien oppressant.

Muna vit dans la cave des Songoli. Mais le jour où un des fils disparaît, ils décident de la délivrer. Muna va alors en profiter pour organiser sa vengeance.

J'ai trouvé ce livre assez bien fait sur la psychologie des personnages. Notamment Muna, celle qui nous intéresse le plus. Elle est très intelligente et déterminée dans son désir de faire payer à ses tortionnaires. Elle sait parfaitement donner le change et manipule à merveille son petit monde.
Durant toute l'enquête, elle va désormais tenir le père de famille par le bout du nez et ainsi agir sur le reste de la famille. Tout est méticuleusement préparé. Il n'y a aucune place à l'erreur.

En revanche, je l'ai trouvé un peu léger sur l'histoire et l'ambiance générale. Je m'attendais à quelque chose de plus explicite, démonstratif... Le suspens et le malaise ne se ressentent pas plus que ça. J'ai même parfois eu du mal à suivre ce qui m'a un peu refroidie dans mon engouement.

Une lecture mitigée mais qui divertit tout de même.
 
Prochaine lectureL'enfant du parc, Philippe Routier
Créer un podcast