"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Samedi 21 juillet 2018 [23:01]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/519O0lMoL.jpg






Titre
: Petits secrets, grands mensonges
Auteur: Liane Moriarty
Genre: Thriller






Quatrième de couverture: À la fête de l'école, quelqu'un a trouvé la mort. Qui est responsable du drame ? Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous de redoutables petits mensonges, se retrouvent au cœur de l’affaire.
 
Mon avis: Une LC suivie d'une autre ! Avec mes deux copines cette fois-ci. J'ai nommé De-pages-en-pages et Elizewyn.
Je n'avais pas du tout prévu de le sortir de ma PAL maintenant mais Elizewyn m'a proposé alors c'est parti ! De-pages-en-pages est venue nous rejoindre juste à temps ^^

Dès les premières pages, le ton est donné. Il y a eu un meurtre lors de la soirée quiz de l'école des enfants. Mais les trois grandes questions qui vont nous tenir éveiller durant toute la lecture ce sont: Qui a été tué ? Par qui ? Et comment tout ceci est arrivé ?

Tous les parents d'élèves se connaissent à l'école. Chacun ayant une petite vie paisible. Ou pas. On suit les vies de chacun indépendamment, souvent mêlées les unes aux autres et dans la plus grande confidence. Parce que derrière les murs se cachent des secrets que tout le monde voudrait bien garder pour soi. Entre les conflits des parents, ceux des enfants à régler entre adultes pas toujours responsables et ce meurtre que chacun a l'air de protéger comme il peut, il y a de quoi se poser des milliers de questions. Et on adore !

Les chapitres sont très courts, donnant un vrai rythme à l'histoire. A la fin de chacun, chaque parent y va de son grain de sel concernant l'identité du tueur et les circonstances du drame. Tantôt hilarant, tantôt sarcastique mais toujours criant de spontanéité, cela donne lieu à un cocktail explosif qui nous arrache un sourire sincère.

Dans une ambiance à la Desperate Housewives, on tourne les pages frénétiquement jusqu'au dénouement aussi inattendu que marquant.
 
Prochaine lectureHarry Potter et les reliques de la mort, J.K Rowling

Samedi 21 juillet 2018 [22:12]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/RowlingJoanneKHarryPotterEtLePrinceDeSangMeleLivre896577894L.jpg








Titre
: Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé (T6)
Auteur: J.K Rowling
Genre: Jeunesse/Fantastique








Quatrième de couverture: Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l'entraîner ?
 
Mon avis: Et de 6 ! Donc six mois déjà que nous avons commencé notre LC tous les quatre. Le temps file tellement vite...
 
J'ai un rapport tellement bizarre avec cette LC. Pendant que les uns sont à fond moi je suis... bien. Ni dans la déception ni dans l'excitation. Je me remémore juste les moments, dans un monde à part, hors du temps.
Ma lecture a été longue puisque les éléments extérieurs ne m'ont pas aidé. J'étais peut être lassée à un moment donné.
 
Ce tome replonge dans l'histoire de Voldemort. Qui est-il ? Comment est-il devenu ce qu'il est ? Où tout a commencé ? J'ai adoré les voyages proposés par Dumbledore dans la Pensine.
On apprend son passé. Depuis ses débuts jusqu'à sa montée en puissance.
Malefoy a une mission. Quelle est-elle ? Qui est-il par rapport à lui ?
 
J'avais hâte d'arriver à la confrontation finale. Mes souvenirs flous avaient besoin d'un bon rafraîchissement. Et j'avais surtout besoin de régler une grande question qui me tourmentait depuis un moment. À savoir l'appartenance de Rogue dans le camp des méchants ou des gentils. Je n'ai pas été déçue du voyage.
 
Il nous reste encore un tome. Le dernier. Particulier puisqu'il se passe en dehors de l'école mais j'espère avoir ma dose d'actions.
Suite au prochain et dernier épisode...
 
Prochaine lecturePetits secrets, grands mensonges, Liane Moriarty

Lundi 2 juillet 2018 [18:47]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/91fI098ygTL.jpg







Titre
: Une fille au manteau bleu
Auteur: Monica Hesse
Genre: Jeunesse / Historique








Quatrième de couverture: «La jeune fille qui a disparu est juive. Il faut que tu la retrouves avant les nazis.»
Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne à vélo les rues de la ville afin de se procurer au marché noir des marchandises qu'on lui commande. Ses parents ignorent tout de ses activités clandestines. Un jour, l'une de ses clients lui fait une requête particulière. Il s'agit de retrouver une jeune fille qu'elle cachait chez elle et qui a disparu. Elle s'appelle Mijam Roodvelt. Elle est juive.
 
Mon avis: Livre découvert par hasard en surfant sur la toile... Et je ne regrette rien.

Hanneke travaille clandestinement pour Mr Kreuk. Et puis un jour, l'une de ses clientes lui fait part d'une requête toute particulière. Mijam, la jeune fille juive qu'elle hébergeait en secret a disparu. Et elle a besoin de l'aide d'Hanneke pour la retrouver à tout prix avant qu'il ne lui arrive malheur...

La quatrième m'a de suite accrochée. Elle avait les mots pour. Seconde guerre mondiale. Juif. Disparition... Et de suite je suis rentrée dedans. Hanneke, cette jeune fille fragile et abîmée, dotée d'empathie, n'hésite pas à mettre en danger sa vie pour améliorer celle des autres. On se laisse facilement embarquer par ce petit minois au caractère bien trempé tout de même. Hanneke sait ce qu'elle veut et prendra autant de risque qu'il le faut pour y arriver.

Les personnages sont attachants. L'histoire est fluide, bien écrite et totalement plaisante. Elle correspond à toutes mes attentes. On vibre au son des canons et du couvre feu. La guerre est bien là et la peur qu'elle engendre aussi. Mais sur fond de ces combats qui sèment la terreur, un petit groupe d'amis garde l'espoir de sauver ce qui peut encore l'être.
J'ai appris encore des choses authentiques sur cette guerre qui n'a pas fini de nous livrer tous ses secrets...

Loin d'être prévisible, on se laisse facilement surprendre par la fin totalement inattendue. On va de surprises en surprises et ça laisse un goût doux-amer...
 
Prochaine lectureHarry Potter et le prince de sang mêlé (T6), J.K. Rowling

Samedi 30 juin 2018 [11:23]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/couv8041787.jpg








Titre
: Silver Water
Auteur: Haylen Beck
Genre: Thriller










Quatrième de couverture: Ce matin-là, Audra Kinney rassemble ses dernières forces pour fuir son mari, met ses deux enfants dans la voiture, et fonce à travers les paysages accidentés de l'Arizona. Elle se sent respirer. Enfin. Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Le coffre de la voiture est ouvert. Une cargaison de drogue qu'elle n'a jamais vue de sa vie, découverte. Et le cauchemar commence. Car une fois au poste, après avoir été embarquée, on s'étonne qu'elle mentionne la présence de ses enfants. Ils auraient disparu ? La police, et bientôt les médias, parlent d'infanticide : c'est la parole d'Audra contre la leur... jusqu'à ce qu'un privé, Danny Lee, dont l'histoire ressemble à s'y méprendre à la sienne, se décide à forcer les portes de Silver Water.
 
Mon avis: La quatrième avait l'air tentante. Une histoire qui promettait d'être originale. C'est en demi teinte que je ressors de cette lecture.

Audra quitte son mari, elle embarque ses enfants dans la voiture et quelques kilomètres plus loin se fait arrêter. Elle est brutalement séparée d'eux et quand arrive son interrogatoire et qu'elle évoque ses enfants, personne ne semble être au courant de leur présence ce soir là... 

Dans le fond, l'histoire était originale. Il est question de disparition d'enfants, de folie, de mensonges, ... On se retrouve encore une fois dans cette spirale du "qui croire", "que penser" ?
Mais sur la forme ça a traîné en longueur... L'écriture est chaotique. Et la lecture s'en est ressentie. Moi qui n'aime pas rester trop longtemps sur un livre, le suspens n'était pas assez grand pour m'embarquer et me faire tourner les pages à une allure folle. Même si évidemment j'étais très curieuse de savoir comment tout ça allait se terminer, mais c'est tout.
Pas de rebondissements, des choses qui se sentent à dix kilomètres...

J'ai quand même été touchée par la détresse de cette mère que personne ne veut croire, que tout le monde fait passer pour folle. Son combat est légitime et elle déploie une telle force que s'en est palpable.

Je me suis quand même accrochée pour connaître le véritable sort de ces deux petits gamins mais ça s'arrête là, malheureusement :/
 
Prochaine lectureUne fille au manteau bleu, Monica Hesse

Lundi 25 juin 2018 [21:52]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/812cqYuf30L.jpg







Titre
: Deux jours avec lui
Auteur: M-A Chabarni
Genre: Érotisme








Quatrième de couverture: Elle a 26 ans, un nouveau corps, une nouvelle maison et une furieuse envie de profiter de la vie. Il en a 28, il est militaire, bisexuel et curieux. Tous les deux s'abordent et se chauffent sur Internet. Ils conviennent de passer un week-end entier au lit, puis de ne jamais se revoir. Mais en se mettant à nu devant cet inconnu aussi beau que sensuel, la narratrice ne s'attend pas aux bouleversements que cette relation va provoquer chez elle... 
 
Mon avis: J'aime toujours autant recevoir des livres érotiques qui viennent ponctuer mes autres lectures...

Ce récit est autobiographique. Il raconte l'histoire d'une jeune femme de 26 ans qui souhaite connaître le sexe. C'est ainsi qu'elle rencontre, sur un site, un homme, militaire et bisexuel, lui aussi avide d'expériences sexuelles. Il lui propose de passer un weekend entier au lit avec elle et ensuite, chacun repart de son côté...

J'ai beaucoup apprécié cette démarche d'autobiographie. Signe que cette expérience a dû compter pour la narratrice et qu'elle n'est pas donnée à tout le monde de vivre.
C'est bien exposé. Avec sincérité et tendresse. Malgré la brutalité qu'elle veut donner au contexte.

Le roman est bien équilibré. Elle nous expose brièvement le contexte et la vie respective des deux protagonistes. Puis vient la rencontre, d'abord virtuelle puis réelle, celle qui tarde et ne fait qu'augmenter le désir et l'envie. Les solutions à l'attente nous font patienter aussi.
Les scènes sexuelles sont tout ce qu'il y a de plus explicite, on s'y croit, on imagine. On rentre dans la confidence et on se fait discret, pour ne pas être vu et leur laisser leur intimité.
Ca manque de diversité sexuelle mais c'est la réalité, c'est leur histoire...

On attend la fin. C'est raconté de manière très brut mais à la fois très pudique. On sent le coeur de femme qui s'exprime malgré tout.
Pas d'attachement on avait dit.. ? ;)

Merci aux éditions La Musardine pour cette lecture !
 
Prochaine lecture: Silver Water, Haylen Beck
Créer un podcast