"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Vendredi 23 mars 2018 [12:57]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51GpQRqyYL.jpg








Titre
: Ma vie cachée
Auteur: Becca Fitzpatrick
Genre: Policier / Jeunesse









Quatrième de couverture: Témoin d'un meurtre, Stella est placée sous protection en attendant le procès. Elle se retrouve catapultée au milieu de nulle part, dans le Nebraska, sous une fausse identité. Son ancienne vie lui manque atrocement, surtout son petit ami, Reed. Elle refuse de reconstruire quoi que ce soit, persuadée que sa nouvelle situation ne va pas durer. Mais lorsqu'elle rencontre Chet, il lui est difficile de ne pas sourire... et de garder pour elle son terrible secret.
 
Mon avis: Lire un livre après un coup de coeur s'avère être une affaire difficile. Celui-ci n'a pas échappé à la règle...

Stella est témoin d'un meurtre, placée sous protection, la voilà contrainte de changer d'identité et de vie. Personne ne doit savoir qui elle est ni d'où elle vient. Sa vie d'avant lui manque énormément, surtout sa mère et son petit ami...

J'ai réussi à terminer ce livre mais il ne m'a pas tellement emballée. Il faut rappeler que c'est un policier jeunesse. Pour le côté jeunesse, on est dedans. Pour le côté policier, on repassera. On ne fait que suivre la nouvelle vie de Stella. Aucune enquête ni rien. Juste une menace qui pèse, celle de se faire démasquer et retrouver par les hommes qui la cherchent.

J'ai bien aimé suivre la vie de cette jeune fille mais rien de transcendant. On partage son quotidien mais sans plus. J'ai pas eu de grandes émotions ni grandes révélations à prévoir. Et la fin arrive comme un cheveu sur la soupe. Dommage.
À lire s'il n'y a rien d'autre....
 
Prochaine lectureEntre Ciel et Lou, Lorraine Fouchet

Lundi 12 mars 2018 [21:27]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51GUzgYEogL.jpg




Titre
: Les lettres de Rose
Auteur: Clarisse Sabard
Genre: Drame









Quatrième de couverture: Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines. Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon oeil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait...
 
Mon avis: Première LC avec ma copine Nanou et nous n'aurions pas pu commencer mieux que par ... un coup de coeur !

Lola est le préquel de ce roman. Certains diront qu'il est préférable de ne pas le lire avant mais moi je suis tellement sur une autre planète que ça n'a eu aucun impact sur ma lecture.
En démarrant cette lecture, j'étais à mille lieux de m'imaginer ce qui m'attendait. J'ai tout simplement été bouleversée, transportée et je garderai un très grand souvenir de ce moment.

Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Elle l'a su dès qu'elle a été en âge de le comprendre. A l'aube de ses trente ans, Rose, sa grand-mère décède et lui lègue sa maison et avec elle toute son histoire. C'est une véritable chasse au trésor qu'elle lui a réservé et Lola n'est pas au bout de ses surprises...

Comment parler à chaud de cette lecture qui m'a totalement retournée ?
La plume de l'auteure est enivrante. Ses mots nous bercent, nous enveloppent et leurs justesses ne laissent aucune place au doute sur notre ressenti. Ils viennent pointer avec rigueur et exactitude toutes nos émotions. Les tournures de phrases sont aussi insolentes que frappantes d'efficacité.

Nous alternons entre passé, au travers des carnets laissés par Rose pour Lola et présent. Quelques passages sont venus contredire l'euphorie et l'excitation de cette quête de vérité de par leurs longueurs mais ils ont largement hérité de leur justification. Clarisse Sabard prend le temps de poser le décor, de dépeindre l'ambiance et de dessiner les contours de cette histoire de famille devenue dramatique au fil des pages...
On s'imprègne, on vibre, on s'imagine, on tremble. On entre dans l'intimité et les méandres de cette famille, ravagée par les actes égoïstes et naïfs de certains de ses membres. Et dont chaque décision aura des conséquences sur les générations à venir. On fait des plans sur la comète et on attend le clou du spectacle.

Les personnages sont attachants. Mon ressenti et mes émotions à leur égard ont changé au cours de l'histoire. Ils ont vécu des drames, souvent engendrés par les actes des uns et des autres. Et si...
J'avais hâte de savoir comment tout ça allait bien pouvoir se terminer et en même temps, j'aurais voulu que cela dure encore et encore.
Jusqu'à la dernière page l'auteure nous réserve des bombes. J'étais loin, très loin de me douter de tout ce qui allait se jouer sous mes yeux.

Ce roman est une véritable pépite. Il va bien au delà de toutes mes attentes et mes espérances. De cette quête de vérité, de ce désir de connaître son histoire, Lola va nous faire basculer dans l'impensable, l'inimaginable. L'inenvisageable. Cette histoire de famille, aux allures de tragédie, aura eu raison de la fragilité de mon petit coeur...
 
Prochaine lecture: Ma vie cachée, Becca Fitzpatrick

Dimanche 4 mars 2018 [23:07]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/9782070524556us300.jpg






Titre
: Harry Potter et la chambre des secrets
Auteur: J.K. Rowling 
Genre: Jeunesse Fantastique









Quatrième de couverture: Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?
 
Mon avis: Et on continue la relecture Harry Potter avec le deuxième tome ! 

Ce deuxième tome ne sera toujours pas mon préféré. Mais il aura au moins le mérite de m'avoir fait replonger dans mon enfance. J'ai adoré redécouvrir de nouveaux éléments, de nouveaux personnages et surtout de me rafraîchir la mémoire. Je me suis rendue compte qu'il y avait plein de choses qui m'avaient échappé. J'ai cette chance de pouvoir vivre cette relecture comme une découverte. Alors j'en profite et c'est très plaisant. Même si jai pu anticiper certaines choses grâce aux images du film mais le fait d'avoir les détails et le lire ça a été différent. 

J'ai passé un très bon moment de lecture. J'attends la suite, toujours plus approfondie, avec impatience ! Vivement le mois prochain ^^
 
Prochaine lectureLes lettres de Rose, Clarisse Sabard

Jeudi 1er mars 2018 [21:53]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/91ImTwtJcnL.jpg







Titre
: Angélina, T3: Angélina, la force de l'aurore
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Romance



 
/!\ Risque de spoiler /!\





Quatrième de couverture: Ariège, 1882. Angélina et son mari Luigi reviennent à Saint-Lizier après un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. La jeune femme, enceinte de quatre mois, a hâte de retrouver son dispensaire et d'exercer à nouveau son métier de sage-femme. Elle ne mesure pas la haine aveugle que lui voue l'épouse de son ancien amant, Guilhem Lesage, qui ne s'est jamais véritablement dépris d'elle. Découvrant par hasard qu'Angélina a pratiqué un avortement sur sa servante Rosette, elle dénonce les deux femmes à un juge dont elle est la maîtresse. Angélina et Rosette sont arrêtées et emprisonnées sous la menace de la pire des sanctions : l'envoi au bagne...
 
Mon avis: Saga lue intégralement en LC avec ma copine De-pages-en-pages.
C'est avec beaucoup d'émotions et regret que j'ai refermé mon livre, cette saga... Ce que c'était beau. Je suis restée en haleine tout du long, comme en apnée. Des frayeurs, des peines mais aussi de la joie...

Difficile d'en arriver là sans spoiler. Que dire de ce tome ? Il est le dernier de cette saga donc forcément, il fallait un final digne de ce nom. Je n'ai absolument pas été déçue. Mon personnage préféré était à l'honneur pendant une grande partie aux côtés de notre chère Angélina. 
J'ai été longuement tenue en haleine. MBD a su rythmer son récit, comme d'habitude, avec des rebondissements, des révélations, des frayeurs, des menaces, des interrogations laissées en suspens et autres joyeusetés. 

Il y a eu beaucoup de douleurs dans ce tome. Mais comme je disais à ma co-lectrice, je n'ai pas réussi à prendre parti pour les uns ou les autres parce que chaque douleur était légitime. De ceci découle des actes plus ou moins préjudiciables pour la vie de nos héros mais heureusement tout est bien qui finit bien.

Gros thème abordé dans ce tome, l'avortement. Nous sommes fin des années 1800. C'était risqué mais je l'ai trouvé abordé de manière subtile. Elle donne la voix aux femmes et leur laisse obtenir gain de cause. Je vous en dis pas plus ;)

Encore une saga que j'aimerais bien avoir à découvrir encore mais je me suis laissée porter sur ce petit nuage de lecture dont seule MBD a le secret... 
Merci madame.
 
Prochaine lecture: Harry Potter, tome 2: La chambre des secrets, J.K. Rowling

Mardi 13 février 2018 [11:57]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/41sJpMyZx2L.jpg









Titre
: Folie d'une femme séduite 
Auteur: Susan Fromberg Schaeffer
Genre: Drame / Historique









Quatrième de couverture: Vermont, fin du XIXe siècle. Agnès Dempster est une jeune femme incroyablement belle, dotée d'une personnalité fortement complexe, mal aimée par une mère qui lui préfère sa sœur aînée disparue, choyée par une grand-mère fantasque partie trop vite. Lorsqu'elle rencontre Frank, elle se donne à lui, corps et âme, sans concession. C'est le début de sa lente descente dans la passion, dans la folie amoureuse. Jusqu'à la chute.
 
Mon avis: Cela faisait un moment que je voulais lire ce petit pavé de plus de 1 000 pages. Profitant d'un temps propice à la lecture immersive de ce roman, je m'y suis attaquée. Quelle lecture !

Ce roman est inspiré de fait réel. Nous sommes fin des années 1 800. Agnès Dempster grandit dans un contexte difficile auprès de sa famille. À l'âge de 16 ans, elle fait la rencontre de Franck Holt dont elle tombe éperdument amoureuse. Jusqu'à en perdre la raison. Jusqu'à la folie.

L'histoire est divisée en plusieurs parties. L'avant rencontre, la rencontre, la descente aux enfers et l'après. Je ne peux pas vous en dire plus sans spoiler mais elle est écrite par Agnès en personne sous forme de lettre à Margaret, une amie très chère.
On en oublierait presque par qui est raconté l'histoire. C'est parfois déroutant parce qu'Agnès nous relate des faits authentiques qui ont eu lieu avant sa naissance. Le lecteur est quelque peu influencé par le point de vue d'Agnès mais cette dernière tente de rester le plus objective possible.

Elle nous décrit sa vie, sa famille, son mode de vie et on se rend compte dans un premier temps qu'elle a grandit dans un environnement difficile. Mal aimée donc malmenée, il lui est difficile de se construire une identité saine. Puis vient sa rencontre avec Franck, qu'elle nous décrit de manière objective et inconditionnelle. Jusqu'au jour où elle perd pied. Pour moi, il n'y a pas vraiment eu de rupture, tout s'est installé de manière sournoise, progressive avec les bases fragiles qu'on lui a connu. Des événements marquants dans sa relation sont venus l'affaiblir petit à petit jusqu'au trop plein. 

Le thème de l'amour et la folie ne sont pas traités de manière conventionnelle. Il y a de la manipulation et des circonstances aggravantes. Rien n'est arrivé au hasard. On ne tombe pas dans le côté hystérie comme on pourrait le croire. C'est impressionnant de voir dans quel état peut se mettre l'être humain jusqu'à s'auto-détruire. Sans capacité de pouvoir se raisonner et rebondir pour se sauver.

Vers la fin du roman, le lecteur se met à douter. On se demande si c'est nous qui ne sommes pas fou. J'ai été totalement happée, je me suis laissée bercer par l'histoire et la personnalité complexe d'Agnès. Celle de Franck est tout aussi absurde. Manipulateur invétéré, il a largement sa part de responsabilité dans tout le processus de dégradation d'Agnès.

Ce roman est apparemment reconnu comme livre culte de la littérature féministe. Il est très intéressant et complet du point de vue psychologique et de voir comment le thème de la folie est traité et perçu à la fin des années 1 800. Et le titre du livre prend tout son sens.

Après cinq jours de lecture en immersion totale, je me pose encore cette question principale: Agnès Dempster, victime ou coupable de l'Amour ... ?
Je vous laisse juger par vous même...
 
Prochaine lectureUne vie si convenable, Ruth Rendell
Créer un podcast