"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Dimanche 15 avril 2018 [23:44]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51V5SEItM6L.jpg









Titre
: Je vais bien, ne t'en fais pas
Auteur: Olivier Adam
Genre: Contemporain








Quatrième de couverture: Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. À son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle se rendra à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.
 
Mon avis: Une déception... Heureusement qu'il ne faisait que 150 pages, sinon c'était l'abandon assuré.

Si vous vous attendez comme moi à un livre touchant, de l'amour entre un frère et une soeur, un espoir de vérité, il n'en est rien... 
J'ai été complètement dépassée par la narration. Totalement inabordable et incompréhensible. En décalage avec ce que nous promet la quatrième. C'est un assemblage de phrases sur les pensées de Claire mais je n'ai pas du tout adhéré à son chagrin ni à celui de ses parents. 

On se retrouve dans des endroits et mis face à des faits sans que cela n'est été amené, ça tombe d'un coup et on se demanderait presque si on a pas décroché et raté l'information. C'est expédié et décousu.

Et puis non, il n'y a pas de recherche de retrouvailles ni de vérité quant à la disparition de Loïc. Comment voulez-vous, en 150 pages...

Une grosse déception sur un livre qui avait l'air tellement beau. Honnêtement, il y a beaucoup mieux à lire. Ne perdez pas votre temps avec ça.
 
Prochaine lectureJ'ai douze ans... et je vis enfermé dans la soupente, Inès de Kertanguy

Samedi 14 avril 2018 [21:17]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51tEeRwYmGL.jpg







Titre
: Après la fin, tome 2
Auteur: Barbara Abel
Genre: Thriller





/!\ Risque de spoil dès la quatrième /!\





Quatrième de couverture
: Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus.
Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C'est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d'emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que les anciens propriétaires de sa jolie maison se sont suicidés, qu'ils étaient les parents naturels de Milo, que Tiphaine vit dans une prison de mensonges et de culpabilité. Et dans l'ignorance, Nora donne sa confiance...
 
Mon avis: Je ne pouvais pas ne pas enchaîner avec le deuxième tome, c'était comme une évidence....

Dans ce deuxième tome, on reprend une partie des protagonistes du premier puisque l'autre est morte. On repart donc sur une nouvelle histoire mais pas si éloignée que ça de la première.
On démarre direct sur un prologue qui tease mais dont on se méfie. Quelques événements prévisibles parce qu'on connaît la chanson mais je n'ai pas boudé mon plaisir pour autant. On se demande encore jusqu'où ça va aller. On croit avoir touché le fond avec le premier mais on est pas au bout de nos surprises. Barbara Abel a de la ressource !

Une Tiphaine encore plus folle capable d'aller jusqu'à l'extrême. Des réactions qui mettent mal à l'aise. Des actes qui font froid dans le dos. Des personnages malsains à souhait. On vit dans les cachotteries et le mensonge. On est aux aguets.

Une fin à la Desesperate Housewives qui laisse quelque chose de noir, de dérangeant planer... 

Non vraiment, j'ai adoré mes derniers jours avec ces deux lectures que je recommande à tous les accrocs aux thrillers psychologiques bien sombres. Tout y est !
Je regrette de les avoir lu parce que je pourrai plus les découvrir :(
Une auteure à suivre !
 
Prochaine lectureJe vais bien, ne t'en fais pas, Olivier Adam

Jeudi 12 avril 2018 [19:42]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51O4lS0kLiL.jpg








Titre
: Derrière la haine, Tome 1
Auteur: Barbara Abel
Genre: Thriller










Quatrième de couverture: D’un côté il y a Tiphaine et Sylvain, de l’autre il y a Laetitia et David.
Deux couples, voisins et amis, fusionnels et solidaires, partageant le bonheur d’avoir chacun un petit garçon du même âge.
Maxime et Milo grandissent ensemble, comme des jumeaux.
Jusqu’au drame.
Désormais, seule une haie sépare la culpabilité de la vengeance, la paranoïa de la haine…
 
Mon avis: Ce livre m'a été offert à Noël par ma copine De-pages-en-pages. Il était dans ma wish *_*
Première découverte de cette auteure que je ne suis pas prête de lâcher !

Deux maisons mitoyennes. Dans l'une, Laetitia, David et leur fils Milo. Dans l'autre, Tiphaine, Sylvain et leur fils Maxime. Le mur mitoyen est la seule chose qui les sépare, amis fusionnels, ils sont sans cesse les uns avec les autres. Jusqu'au drame. Celui qui va tout faire basculer et plonger dans la folie, jusqu'à l'enfer...

Autant le dire tout de suite, ce livre est un coup de coeur ! On commence direct avec le prologue qui annonce la couleur et qu'on retrouvera au milieu du livre. L'événement qui va tout faire basculer arrive assez tôt dans le livre, ce qui m'a surprise mais il le fallait car il laisse place ensuite à la descente aux enfers. Et on voit sans mal cette dégringolade. Depuis ce point de non retour qui a tout détruit et qui va avoir des répercussions pour les deux familles et mettre à mal leur amitié sans faille. 
Désormais, la vengeance et la haine sont les maîtres mots.

J'ai adoré la construction. Les sentiments des uns et des autres. Les choses malsaines qui s'immiscent petit à petit et qui détruisent TOUT. Impossible de revenir en arrière. On entre dans un engrenage dont il est impossible de se défaire. Et c'est de pire en pire. On sent cette tension palpable qui nous met très mal à l'aise.
Voir à quel point l'être humain est capable d'aller fait froid dans le dos. La fin m'a horrifiée. Mais qu'est ce que j'ai adoré !
Du glauque, du malsain, de la vengeance, du dérangeant, de la folie, de la paranoïa, bref.... Tout ce que je veux ! 

Et sans négociation possible, j'enchaîne direct sur le tome 2 !
 
Prochaine lectureAprès la fin, Tome 2, Barbara Abel

Dimanche 8 avril 2018 [19:16]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51ekGq01iULSX331BO1204203200.jpg







Titre
: Lottery Boy
Auteur: Michael Byrne
Genre: Jeunesse









Quatrième de couverture: Bully, 12 ans, survit seul dans les rues de Londres avec son chien Jack. Lorsqu'il retrouve un ticket de loto que lui a laissé sa mère avant de mourir, une course contre la montre va commencer : le ticket est gagnant, mais il ne reste que 5 jours à Bully pour toucher le gros lot ! Va-t-il trouver un adulte de confiance pour le faire à sa place ?
 
Mon avis: Petit livre bien trouvé pour accompagner mon dimanche.

Bully n'a que 12 ans. Il a perdu sa mère et depuis, il erre seul dans les rues de Londres. Enfin seul... Non, il y a Jack, sa gentille chienne avec qui il partage tout. Puis il retrouve ce ticket de loto gagnant que sa mère lui a laissé en cadeau... Mais il ne lui reste que 5 jours avant la fin de validité. Alors c'est parti pour une course contre la montre.

Le livre dure donc sur 5 jours. Et c'est une véritable course contre la montre. Le monde de la rue est impitoyable. Et Bully ne s'est pas fait que des amis. Occupé à rejoindre l'endroit où il doit enregistrer son ticket, son périple est loin d'être de tout repos.

C'est un récit en dents de scie. J'ai parfois eu du mal à accrocher à l'écriture. Mais c'est un récit touchant. J'ai apprécié suivre ce petit garçon attachant à travers ses mésaventures. Et parfois bonnes rencontres... (Rares, il faut se le dire)
Et j'ai adoré son amitié avec sa chienne. Vraiment. J'ai eu envie de prendre ce chien dans mes bras. Ce toutou amène une touche de gaieté et un vrai plus au récit.

Petit bémol, l'âge du garçon et son histoire qui semblent ne pas tellement s'accorder.

Un bon petit livre jeunesse original que je ne regrette pas d'avoir lu. J'ai passé un bon dimanche en compagnie de Bully et Jack.
 
Prochaine lectureDerrière la haine, Barbara Abel

Samedi 7 avril 2018 [17:41]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/9782875805027.jpg







Titre
: Métamorphose, tome 4: Désillusion
Auteur: Ericka Duflo
Genre: Jeunesse / Fantastique









Quatrième de couverture: L'initiation touche à sa fin, mais avant de quitter Arpia, Senna aura bien d'autres difficultés à surmonter. Céléno lui fait des révélations qui viennent troubler ses convictions. Des secrets déroutants refont surface. Des masques tombent. Tous les plans de Senna sont perturbés. De retour à Houston, elle tente de retrouver une vie normale, mais le poids qui pèse sur ses épaules devient insoutenable. Comment affronter sereinement l'avenir lorsque resurgissent les démons du passé ? Son désir de vengeance sera-t-il assez fort pour résister à la pression ?
 
Mon avis: Presqu'un an après ma lecture du tome 3, nous voici avec l'avant dernier tome de cette pentalogie.

Et j'aime toujours autant. J'ai adoré retourner à Arpia en compagnie de Senna, Ian, Io... et les autres. J'étais contente de me remémorer l'histoire et de voir que le plaisir reste intact.
Le côté jeunesse/fantastique me convient parfaitement. Avec des créatures et un univers qui restent abordables et plaisants.

Senna ne va pas être épargnée dans ce tome. Entre des révélations douloureuses sur son passé et des trahisons de la part de son entourage, son coeur balance. De quoi nous promettre encore de belles émotions, frayeurs et autres catastrophes.
Pas de quoi s'ennuyer, nous suivons une fois de plus l'émancipation de Senna puis cette fois, son retour à Houston qui arrive tardivement pour nous laisser une belle ouverture sur le dernier tome...

Merci aux éditions Kennes !
 
Prochaine lectureLottery boy, Michael Byrne
Créer un podcast