"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Jeudi 22 juin 2017 [15:36]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/harrypotteretlenfantmauditpartiesunetdeux.jpg







Titre
: Harry Potter et l'enfant maudit
Auteur: J.K Rowling
Genre: Jeunesse/Fantastique






/!\ Risque de spoil /!\


Quatrième de couverture: Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. 
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.
 
Mon avis: Que dire de cette huitième histoire de la saga Harry Potter....
J'ai commencé ma lecture avec une certaine crainte. Mais j'étais en LC donc ça m'a motivé.

On retrouve nos trois personnages principaux. Dix-neuf ans plus tard. Mariés, parents... Après avoir passé sept années à leurs côtés, forcément, ça fait tout bizarre de les retrouver adultes et épanouis. Mais ça fait plaisir quand même. Ils reprennent vie et c'est la génération suivante qui laisse place.

La forme pièce de théâtre me rebutait aussi un peu. On sent moins les descriptions. Le dialogue est omniprésent. Ca ne m'a pas dérangé en soit mais j'étais habituée à autre chose disons. Du coup, ça a légèrement altéré la qualité de l'univers mais on arrive très bien à se projeter et à se faire nos propres images.

J'ai bien aimé aussi voir l'évolution des liens entre les personnages, l'entraide des adultes qui se démarquent des enfants, encore un peu jeunes. Quoi que déjà dans la même volonté d'une amitié très forte.

Le début commence de manière assez rapide. Pour nous envoyer à la quatrième année scolaire d'Albus, le fils d'Harry Potter. Puisque c'est cette année là, avec la Coupe de Feu, qui va nous intéresser. On fait d'innombrables retours dans le passé. Donc dans la saga Harry Potter en elle même. On essaie de se rappeler. Ça ramène des souvenirs. Ça rend nostalgique.

Mine de rien, il y a de l'action mais... quel intérêt ? Ce tome n'apporte rien de plus. On sent l'attachement, et les liens grâce à ses clins d'oeil du passé mais... on s'en serait finalement largement passé.

Cette lecture reste mitigée. Il y du bien et du moins bien. À trop vouloir une suite, on a trop souvent pensé que cette histoire en était une. Or, ce n'est pas le cas. Même si elle reprend les personnages et les éléments des anciens tomes, elle n'est pas une véritable suite. Je reste dubitative même si je ne regrette pas de l'avoir lu car comme vous tous, j'étais tellement curieuse ! Et envieuse de retrouver ce héros qui a bercé mon enfance puis mon adolescence et grandit avec moi...
 
Prochaine lectureSeducing Cinderella, Gina L. Maxwell

Vendredi 19 mai 2017 [15:21]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/charlieetlachocolaterie54699264432.jpg







Titre
: Charlie et la chocolaterie
Auteur: Roald Dahl
Genre: Jeunesse








Quatrième de couverture: Charlie est un petit garçon qui vit avec son papa et sa maman, mais aussi avec ses quatre grands-parents. Tout ce monde est entassé dans deux pièces seulement car la famille de Charlie est très pauvre. Lorsque son papa perd son travail, la situation devient dramatique, ils meurent presque de faim. Mais dans la ville où ils demeurent, il y a une mystérieuse chocolaterie : nul n'y entre ni n'en sort jamais. Son propriétaire, Mr Wonka, lance un grand concours : les cinq gagnants pourront visiter l'usine et gagner des sucreries pour toute leur vie. Mais les enfants mal élevés doivent se méfier : ils seront punis par où ils auront péché.
 
Mon avis: J'ai lu ce livre pour la première fois en classe de CE2. Et puis je ne sais pourquoi, j'ai eu envie de le relire...

Charlie, enfant modeste qui vit dans une maison précaire avec ses quatre grands-parents et ses deux parents est un gourmand de chocolat. Alors, lorsque Mr Wonka, propriétaire d'une grande fabrique de chocolat, propose à qui trouvera cinq billets d'or, de visiter sa chocolaterie, il y a de quoi faire des envieux..

J'ai redécouvert ce livre avec beaucoup de tendresse et de plaisir. Je ne me souviens plus de ma première lecture mais sûrement qu'avec mes yeux d'adulte, j'y ai vu d'autres choses.
D'abord ce petit Charlie qui inspire l'affection et la compassion. Enfant modeste qui se contente d'une barre de chocolat tous les ans à son anniversaire et aime ses proches plus que tout. Alors lorsqu'il gagne le droit de visiter la chocolaterie, qu'y a-t-il de plus juste ?

Ensuite nous voilà partis avec lui en visite au coeur de cette usine chocolatée avec quatre autres familles bien particulières. On remarquera les bizarreries d'un oeil amusé. Ce monde sucré et enfantin ravira nos papilles de grands enfants. Les sucreries improbables, un Wonka complètement déchaîné, quatre enfants insupportables et c'est parti pour un délicieux moment de lecture !

Je ne me souvenais plus qu'il y avait une véritable fin. (Qui a d'ailleurs inspirée une suite, Le grand ascenseur de verre) Une fin à l'image de cette histoire. Pleine de bon sens et moralisatrice.
Un bon petit livre enchanteur qui donne l'eau à la bouche et nous distrait le temps de quelques pages.
 
Prochaine lecture: L'enfant au bout de la plage, Linda Osslon

Mercredi 17 mai 2017 [14:07]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/81dbGu9Y73L.jpg







Titre
: Le journal de Philol
Auteur: Yaël Hassan
Genre: Jeunesse








Quatrième de couverture: Pour son quinzième anniversaire, Philomène, dite Philol reçoit en cadeau de sa mère un journal intime. Ringard ? Pas tant que ça. Raconter sa vie et celle des autres, c'est un vrai plaisir, surtout quand les événements se bousculent au lycée comme à la maison.
 
Mon avis: Ce livre m'a été offert par ma chère Elizewyn lors de notre Swap Livres et thé.

Ce court livre de 200 pages n'est autre que qu'une bribe de vie d'adolescente.

D'abord décontenancée par ce cadeau d'anniversaire, Philol se laisse vite prendre au jeu de l'écriture. Et c'est ainsi qu'elle nous partage un petit morceau de sa vie avec toutes les contrariétés, les joies et les peines d'une jeune fille en pleine adolescence qui va à l'école, a des parents divorcés, une petite soeur, un petit ami et une meilleure amie.

J'ai passé un bon moment de lecture détente. Ça m'a rappelée ma jeunesse (lol) avec ses hauts et ses bas. Parce qu'on vit tous des choses disproportionnées en cette période d'instabilité émotionnelle. Même si là, on est d'accord, c'est romancé et arrangé mais dans le fond, un adolescent reste toujours le même.

Petite frustration de ne pas savoir comment tout ça va évoluer mais il y a une fin à tout. Et c'est plutôt bon signe, je suis rentrée dans l'histoire et me suis attachée aux personnages. On la laisse heureuse et c'est bien tout ce qui compte, n'est ce pas ?
 
Prochaine lectureNous allons mourir ce soir, Gillian Flynn

Mercredi 26 avril 2017 [14:56]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/81X7TxSNsfL.jpg







Titre
: Pincez-moi, je rêve
Auteur: Sophie Rondeau
Genre: Jeunesse










Quatrième de couverture: Alors que débutent les vacances estivales, les sœurs Perrier commencent à fréquenter la maison des jeunes. Elles y font de nouvelles connaissances et y retrouvent aussi des amis d’école avec qui Clara partage même ses talents de cuisinière… sous la pression de Lili, bien sûr ! En septembre, le hip-hop entre dans la vie de Lili en même temps qu’un nouveau professeur des plus exigeants. Elle en verra de toutes les couleurs… Au collège, Clara continue d’écrire des poèmes pour le journal étudiant. Son admirateur secret lui laisse des messages, faisant naître en elle des sentiments qu’elle n’a jamais encore éprouvés.
 
Mon avis: Quel plaisir de retrouver ces jumelles pleines de vie ! Une suite amusante et constructive.

L'été commence et les deux soeurs vont à la maison des jeunes. Un peu réticente au début, Clara y prend vite goût puisqu'elle peut aussi montrer ses talents de cuisinière à coeur joie. Ça fait plaisir de la voir s'ouvrir un peu. Mais on sent encore la différence entre les deux. Leur complicité et leur entraide restent intactes.
Et puis il y a ce nouveau prof de danse qui arrive à la rentrée. Trop exigent au goût de Lili mais il faudra s'y faire. Elle commence alors le hip-hop. Danse qui est un peu moins timide, plus osée.
Et Clara qui continue à écrire des poèmes, aimerait vraiment savoir qui est cet admirateur secret. Elle qui voudrait enfin connaître les sentiments amoureux...

Encore des pas en avant et des aventures pour nos jumelles qui grandissent doucement mais sûrement. L'été, les amis, les amours... Et puis la rentrée. J'ai passé un bon moment avec ce tome gourmand qui annonce encore une belle suite...
Et toujours des recettes à la fin du livre ! Miam !

Merci aux éditions Kennes pour cette plaisante lecture.
 
Prochaine lecture: Métamorphose, T3: Sombre présage d'Ericka Duflo

Samedi 28 janvier 2017 [17:44]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/91A0TivKL.jpg






Titre
: Miss Peregrine et les enfants particuliers
Auteur: Ransom Riggs
Genre: Fantastique/Jeunesse









Quatrième de couverture: Jacob Portman, seize ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres".
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, il part en quête de la vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ?
 
Mon avis: Malgré mes réticences en matière de fantastique, j’ai voulu lire ce livre parce que le film m’intéressait. Puis j’ai trouvé une super copinaute pour m’accompagner dans ma lecture. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer dans cette aventure livresque.
 
Jacob a un grand-père vieillissant qui lui raconte des histoires aux notes autobiographiques et dont il a peine à croire. Une grande métaphore pour se mettre à la portée de ce petit garçon dont l’imagination et la curiosité sont finalement éveillées. C’est ainsi qu’il se lance sur les traces de son grand-père.
 
Avant même d’avoir commencé ma lecture, j’ai ressenti de la curiosité puis une certaine inquiétude par rapport à des photos que j’avais aperçu en feuilletant le livre. Puis je me suis laissée guider et très vite j’ai compris leurs intérêts.
C’est ainsi qu’a commencé ma lecture, avec déjà cette imprégnation dans un univers spécial. C’est un livre que j’ai vécu. Par son ambiance qui nous enveloppe et nous entraîne, par ces photos qui font partie intégrante et sont indispensables au récit.
 
Comme tout premier tome, il est plutôt axé sur la mise en place du scénario. On pose les bases avec son contexte et on met un pied dans ce monde hors du temps qui cache des enfants aux dons uniques et surprotégés par leur mère de coeur, Miss Peregrine.
Je me suis appropriée ces enfants et leurs particularités. Chacun, par son unicité, joue un rôle auprès de Jacob. Ils l’aident à comprendre sa place et l’aiguillent dans ses tâches à accomplir.
Il ne se passe pas grande action, juste de quoi nous immerger et nous faire découvrir leur milieu. Cependant, la fin s’intensifie légèrement pour nous laisser sur une belle ouverture ...
 
Un roman enchanteur, à la portée de qui veut bien se laisser guider en dehors du réel pour vivre une parenthèse de magie.
 
Prochaine lectureJe sais qui tu es, Yrsa Sigurdardóttir
Créer un podcast