"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Mercredi 9 mars 2016 [22:27]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique/9782253179269T.jpg





Titre
: Le Rossignol de Val-Jalbert
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Contemporain










Quatrième de couverture: Noël 1932, près du lac Saint-Jean, au cœur de la forêt québécoise. Hermine, dont on a fait connaissance dans L’Orpheline des neiges, coule des jours heureux avec Toshan, son mari métis, et Mukki, leur enfant, un bébé de deux mois. Élevée comme une orpheline par des religieuses, celle que les habitants de Val-Jalbert surnomment le « rossignol des neiges », en raison de sa voix exceptionnelle, a renoncé à sa passion pour le chant. Elle s'est résolue à devenir une épouse et une mère de famille fidèle aux traditions québécoises. Mais peut-on empêcher un rossignol de chanter ? En cédant à l'appel de sa vocation, Hermine va réveiller les fantômes du passé...
 
Mon avis: Ce livre est le deuxième tome de L'orpheline des neiges.
Quel plaisir de retrouver tous mes petits personnages...

Hermine est toujours l'héroïne de cette merveilleuse saga. Elle est désormais mariée, mère d'un adorable petit garçon et bientôt enceinte de nouveau... Alors que son mari s'absente pour ne pas vivre aux crochets de sa famille, Hermine, elle, est toujours attirée par cette passion du chant à laquelle elle avait fini par renoncer pour construire et élever sa famille.

Le personnage de Toshan est un peu plus développé ici. On découvre d'autres facettes de lui, pas toujours très belles d'ailleurs. Je ne le pensais pas comme ça... Mais l'amour que lui porte Hermine est tellement fort qu'on ne peut qu'y adhérer.

La saga familiale va connaître encore plein de rebondissements. Là encore je ne m'attendais pas du tout à ça et le souhait de l'auteure, à savoir nous rapprocher encore plus de tous ces personnages, est largement exaucé. 
Je veux savoir la suite ! D'autres secrets vont apparemment éclater au grand jour et ça nous promet encore un troisième tome toujours plus profond.
Je m'attache aussi de plus en plus aux personnages secondaires. J'espère que leur histoire va également être développée.

J'aime suivre cette belle histoire familiale pleine d'amour, de tendresse et de rebondissements. Il n'y a aucune fausse note. Vivement la suite !
 
Prochaine lectureMaintenant et pour toujours, Danielle Steel

Jeudi 3 mars 2016 [17:49]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique/leconfident.jpg







Titre
: Le confident
Auteur: Hélène Grémillon
Genre: Contemporain







Quatrième de couverture: Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.
 
Mon avis: Je suis tombée sur ce livre totalement par hasard et ce fut ma foi, une très belle découverte...
Je l'ai lu en LC avec TdL.

Suite au décès de sa mère, Camille reçoit des lettres de condoléances, plein de lettres. Et puis celle-ci, d'un certain Louis. Editrice, elle pense d'abord à un roman puis se sent peu à peu concernée par cette correspondance qui va lui apprendre plus que ce qu'elle n'aurait imaginé et la plonger dans une reconstruction ponctuée des pièces du puzzle que veut bien lui fournir cet expéditeur inconnu.

Le récit alterne entre la voix de Camille et celle de Louis. J'ai d'abord eu du mal à savoir qui parlait et qui s'adressait à qui. Mais très vite, on attrape le train et on embarque dans cette relation épistolaire à sens unique. A la fois troublant et touchant, on découvre l'histoire d'un drame familial qui se joue devant nous. Qui révèle des choses inavouables. Qui brise des vies et des destins à tout jamais.
Le choix d'un prénom mixte pour Camille n'y est pas pour rien non plus. Parce que longtemps j'ai hésité et l'auteur en joue avec ses tournures de phrases.

Ce livre porte très bien son titre puisqu'il s'agit là de confidences, de confessions. Entre un ami et une jeune femme prête à devenir mère à son tour. Entre une mère et un ami. 
On se laisse raconter, jusqu'à tomber peu à peu dans la folie. Au fil des pages, on se demande comment une chose pareille a pu exister. Mais sans comprendre ni cautionner ce qui a mené à cela, tout devient limpide. 
Et le récit fait vibrer tout notre corps. Au plus profond de nous même on devient Camille et on frissonne. Jusqu'au dénouement. Qu'on lit plusieurs fois pour être sûre d'avoir bien tout saisi. Et ça rend le tout plus fort, plus beau, plus fou mais tellement bien ficelé.

C'est un roman merveilleusement noir que j'ai découvert ici. Quelles sont les barrières entre l'amour et la folie lorsque l'on devient mère... ?
 
Prochaine lecture: Le Rossignol de Val-Jalbert, Marie-Bernadette Dupuy

Jeudi 14 janvier 2016 [14:41]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique/97822662468801.jpg




Titre
: Demain
Auteur: Guillaume Musso
Genre: Contemporain










Quatrième de couverture: Emma vit à New York. À 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa petite fille.
Ils font connaissance grâce à Internet et, désireux de se rencontrer, se donnent bientôt rendez-vous dans un restaurant de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte de l'établissement, sont conduits à la même table et pourtant... ils ne se croiseront jamais. 
Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué... 
 
Mon avis: Et mon premier coup de coeur de l'année est signé Musso !
J'ai voulu lire ses romans dans leur ordre d'écriture. Je voulais me rendre compte et suivre l'évolution de Musso dans son écriture, ses idées, son travail d'auteur que l'on qualifie souvent de "machine". 
Et bien avec ce livre, je m'en suis rendue compte. J'ai vraiment adhéré et adoré sa façon d'écrire, les tournures qu'il pouvait donner aux faits, le travail des personnages et c'était vraiment plaisant.

Pour parler du livre en lui même. On rencontre ici deux personnages dévastés. Matthew qui a perdu sa femme dans un accident de voiture et Emma, jeune femme dépressive recherchant toujours le grand amour. Deux stéréotypes, on est d'accord. Mais si l'histoire démarrait pour être une romance plan-plan, détrompez-vous vite, nous rentrons ici dans une histoire pleine de rebondissements et d'inattendus.
Il est question de faille temporel. Bien que celle-ci est déjà été traitée maintes et maintes fois, elle n'en reste pas moins originale et surprenante ici. Avec ce que l'auteur a réussi à en faire, on est surpris du début à la fin !

Musso a cette facilité d'être proche de son lecteur, d'écrire simplement de manière à ce que l'on se sente tout de suite à l'aise et pris dans l'histoire avec les personnages. Et c'était le cas encore ici. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, de par leur passé et leur caractère.
Le cadre de l'histoire est mis en place rapidement, survient la rencontre puis... le tourbillon dans lequel j'étais loin de m'imaginer partir.
Mais Musso ne nous perd pas, on part avec lui à l'aventure, de révélations en révélations, de rebondissements en rebondissements. Loin de se douter ce qu'il nous attend à la page suivante. J'ai eu énormément de mal à le lâcher !

C'est un roman ici qui nous touche, qui nous transporte et qui nous montre à quel point la nature humaine est diaboliquement méchante. Et ça fait froid dans le dos !
 
Prochaine lectureIl reste la poussière, Sandrine Collette

Vendredi 8 janvier 2016 [18:53]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique/depierreetdecendrelindanewbery.gif



Titre
: De pierre et de cendre
Auteur: Linda Newbery
Genre: Contemporain









Quatrième de couverture: Lorsqu’un soir brumeux de 1898, le jeune artiste Samuel Godwin pousse les grilles de la propriété de Fourwinds, il est immédiatement envoûté. Engagé pour enseigner l’art aux deux jeunes filles de Mr Farrow, il ignore encore que cette luxueuse demeure sera pour lui le décor de ses plus belles peintures.
Intrigué par la personnalité ombrageuse du maître des lieux, séduit par ses filles, Marianne et Juliana, désarçonné par Charlotte Agnew, leur gouvernante et dame de compagnie, le peintre comprend vite que le raffinement du décor et des personnages dissimule les plus sombres mystères. Que le vent souffle pour mieux balayer les cendres d’un passé pour le moins scandaleux et les secrets abrités par les pierres.
 
Mon avis: Et on frôle le coup de coeur avec ce superbe roman !

Samuel Godwin, innocent artiste et désireux d'enseigner son savoir, offre ses services aux deux jeunes filles d'Ernest Farrow, Juliana et Marianne. Très vite, elles vont avoir sur lui une attirance électrique, ainsi que Charlotte leur gouvernante et dame de compagnie.
Mais que cache cette splendide demeure.. ?

Innocent, nous le sommes aussi lorsque nous pénétrons dans l'histoire aux portes de Fourwinds avec Samuel. D'abord extasié devant la beauté du lieu, nous faisons vite connaissance avec ses mystérieux habitants.
L'attraction qu'exercent les demoiselles sur ce jeune peintre puis l'inspiration qui en émerge ne nous échapperont pas. Ainsi commence ce ballet d'attirance, d'obsession, de désir et surtout d'illusion. De fil en aiguille, nous nous rendons vite compte qu'il existe ici de lourds secrets que chacun s'emploie à cacher à sa manière.

La plume est belle. L'histoire et les personnages aussi touchants les uns que les autres. On s'y attache. Nous voilà entraîné bien malgré nous dans cette danse aussi douce que macabre. La sincérité et la douceur d'écrire transparaît tout au long de ce récit qui m'a totalement envoûtée.
La relation entre les uns et les autres est tout aussi chaleureuse que solide. Ce qui donne toute la consistance de ce roman. Leur amitié devient de plus en plus forte et on comprend aisément pourquoi..

Un très beau livre qui n'est pas un coup de coeur, sans savoir pourquoi, mais qui restera cher à mon coeur.
 
Prochaine lectureDemain, Guillaume Musso

Lundi 28 décembre 2015 [17:51]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique/artoff69.jpg






Titre
: Par un matin d'automne
Auteur: Robert Goddard
Genre: Contemporain







Quatrième de couverture: Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d’un an plus tard. Ce qu’on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de guerre cache en fait une étrange histoire, faite de secrets de famille sur lesquels plane l’ombre d’un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimule un autre. Le lecteur est alors transporté en 1914 dans une grande demeure anglaise où va se jouer un drame dont les répercussions marqueront trois générations.
 
Mon avis: Ce livre m'a largement fait penser à celui de Kate Morton que j'ai lu juste un peu avant, Le jardin des secrets. Quelques longueurs en plus et l'enchantement en moins.

Leonora Galloway veut se rendre sur la tombe de son père avec sa fille. Mais lorsqu'elle remarque que la mort de celui-ci est survenue bien avant sa naissance, c'est l'incompréhension qui s'installe et toute une vie qui s'écroule.
Elle raconte donc à sa fille son histoire. Comment elle a fini par connaître la vérité sur son identité.

Le livre est construit comme une histoire racontée avec des bribes de dialogues au fil des rencontres aussi improbables que profitables. On est transporté alors dans des flash back, comme dans un film. Et on oublie la forme parce que le fond prend tout le dessus.
Leonora a rencontré un homme qui lui a livré une grande partie de sa vie et levé le voile sur plusieurs mystères. Ce qui a permit à Leonora de savoir qui elle était et d'où elle venait.

C'est une véritable quête d'identité ici qui nous est livrée. Sous fond de Première Guerre mondiale, on est emporté dans une histoire de famille très machiavélique qui nous livre ses secrets les plus noirs.
On imagine aisément la peine et toutes les remises en question que tout cela a pu causer.
Mais le principal est de connaître la vérité, parce que l'histoire, on ne pourra jamais la refaire.

Les personnages sont aussi attachants que complexes et torturés. On se laisse facilement embarquer dans l'histoire.
C'est un livre qui nous aspire, comme un tourbillon, qu'on ne peut pas lâcher sans ressortir le coeur léger d'avoir enfin levé le secret d'une identité trop chargée.
 
Prochaine lecture: Ne le dis à personne, Harlan Coben
Créer un podcast