"La lecture est une amitié" - Marcel Proust

Jeudi 25 octobre 2018 [16:17]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/41BU8VZGqbL.jpg








Titre
: Le moulin du Loup, T1
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Romance









Quatrième de couverture: Charente, 1897. Claire vit heureuse avec sa famille et le loup qu'elle a recueilli, dans le moulin transformé par son père, Colin, en fabrique de papier. Mais les affaires sont mauvaises et ce dernier doit céder à un terrible marché : il promet la main de sa fille à Frédéric Giraud, fils d'un riche voisin, contre un prêt inespéré. D'abord séduite par le jeune homme, Claire découvre rapidement sa vraie nature. Elle sera dès lors prête à tout pour échapper à cette union. 
Un soir, elle rencontre Jean, jeune bagnard en cavale. La passion va lier ces deux êtres que tout oppose. 
Mais il est des chaînes impossibles à briser...
 
Mon avis: Livre lu en LC avec les deux partenaires indispensables pour une lecture parfaite. J'ai nommé Claire et De-pages-en-pages.
Gros coup de coeur pour le premier tome de cette nouvelle saga de ma chère MBD.

Nous voilà propulsé en Charente en 1897. C'est ici que vit Claire, fille de papetier. Pour palier au manque d'argent, il a promis sa fille à un riche héritier. Mais l'amour n'est pas une chose que l'on commande aisément...

Quel plaisir de me replonger dans l'univers de MBD. J'ai reconnu sa plume au milieu de toutes. Ce don de nous envelopper et nous faire vivre des moments haut en couleurs. 
Ses personnages sont charismatiques, joliment travaillés. Les relations se font et se défont au fil des pages. On apprend à les connaître et surtout à s'y attacher. Les bonnes surprises et les désillusions font partie du décor mais c'est ce qui rend les personnages entiers et le récit vivant et non prévisible. 
On prend le temps de vivre à leur rythme, de grandir au milieu des éclats de rire et des jeux d'enfants.

Les rebondissements sont nombreux. Et là où on ne s'y attend pas. Pas de place à la monotonie et à l'ennui. On croit être arrivé au bout de nos attentes mais Marie-Bernadette Dupuy est une femme pleine de surprises. Elle nous fait virevolter en tous sens pour nous faire vivre plein de belles émotions.

Il me tarde de connaître la suite. De voir les uns et les autres évoluer avec les aléas de la vie. 

Une fois de plus, je suis ensorcelée par l'histoire et l'écriture de celle qui me fait vivre la lecture comme personne d'autre.
 
Prochaine lectureLes mensonges, Karen Perry

Mardi 28 août 2018 [23:27]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/71IMOSM6m4L.jpg







Titre
: Une minute d'attraction
Auteur: Carrie Elks
Genre: Romance









Quatrième de couverture: Londres, 31 décembre 1999, une soirée de réveillon ultra chic. Gothique jusqu'au bout des ongles et armée d'un sens de la répartie hors norme, Hanna donne un coup de main à sa mère, traiteur. Aux antipodes, Richard, impeccable dans son costume cravate, est un New-Yorkais aisé que son père destine à Wall Street. Hanna le désarçonne autant qu'elle le séduit. Il n'a jamais rencontré une fille comme elle. 
12 mai 2012. Hanna et Richard ne se sont plus adressé la parole depuis des années. Elle est pourtant là, à New York, pour lui révéler un secret explosif.
 
Mon avis: J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge des 4 AS et il m'a été choisi par ma co-équipère Callysse. Et je l'en remercie ! 
Une belle romance feel-good qui se lit comme du p'tit pain !

Richard et Hanna se sont rencontrés en 1999 et c'est le coup de foudre. La vie les sépare et c'est en 2012 qu'ils se retrouvent. Hanna garde un secret depuis trop longtemps.
Retrouvailles grandioses assurées !

J'ai eu un petit moment de flottement au tout début mais ça n'a duré qu'une dizaine de pages. Très vite je me suis attachée aux personnages. Et en particulier à Richard qui renvoie une image de l'homme très rassurante. Un peu trop utopique parfois mais on se prend à y croire.
Hanna et Richard forme un couple heureux. Ils sont doux, s'aiment de la manière la plus sincère qu'il soit et c'est beau. L'auteur nous parle d'amour avec un oeil bienveillant. On se laisse envelopper par cette légèreté. Leur histoire est loin d'être facile, mais sans tomber dans le mélo, elle a au moins le mérite de donner de l'espoir...

Une très bonne expérience. Une belle petite romance. Je plane encore...
 
Prochaine lectureAm Stram Gram, M.J Arlidge

Jeudi 1er mars 2018 [21:53]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/91ImTwtJcnL.jpg







Titre
: Angélina, T3: Angélina, la force de l'aurore
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Romance



 
/!\ Risque de spoiler /!\





Quatrième de couverture: Ariège, 1882. Angélina et son mari Luigi reviennent à Saint-Lizier après un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. La jeune femme, enceinte de quatre mois, a hâte de retrouver son dispensaire et d'exercer à nouveau son métier de sage-femme. Elle ne mesure pas la haine aveugle que lui voue l'épouse de son ancien amant, Guilhem Lesage, qui ne s'est jamais véritablement dépris d'elle. Découvrant par hasard qu'Angélina a pratiqué un avortement sur sa servante Rosette, elle dénonce les deux femmes à un juge dont elle est la maîtresse. Angélina et Rosette sont arrêtées et emprisonnées sous la menace de la pire des sanctions : l'envoi au bagne...
 
Mon avis: Saga lue intégralement en LC avec ma copine De-pages-en-pages.
C'est avec beaucoup d'émotions et regret que j'ai refermé mon livre, cette saga... Ce que c'était beau. Je suis restée en haleine tout du long, comme en apnée. Des frayeurs, des peines mais aussi de la joie...

Difficile d'en arriver là sans spoiler. Que dire de ce tome ? Il est le dernier de cette saga donc forcément, il fallait un final digne de ce nom. Je n'ai absolument pas été déçue. Mon personnage préféré était à l'honneur pendant une grande partie aux côtés de notre chère Angélina. 
J'ai été longuement tenue en haleine. MBD a su rythmer son récit, comme d'habitude, avec des rebondissements, des révélations, des frayeurs, des menaces, des interrogations laissées en suspens et autres joyeusetés. 

Il y a eu beaucoup de douleurs dans ce tome. Mais comme je disais à ma co-lectrice, je n'ai pas réussi à prendre parti pour les uns ou les autres parce que chaque douleur était légitime. De ceci découle des actes plus ou moins préjudiciables pour la vie de nos héros mais heureusement tout est bien qui finit bien.

Gros thème abordé dans ce tome, l'avortement. Nous sommes fin des années 1800. C'était risqué mais je l'ai trouvé abordé de manière subtile. Elle donne la voix aux femmes et leur laisse obtenir gain de cause. Je vous en dis pas plus ;)

Encore une saga que j'aimerais bien avoir à découvrir encore mais je me suis laissée porter sur ce petit nuage de lecture dont seule MBD a le secret... 
Merci madame.
 
Prochaine lecture: Harry Potter, tome 2: La chambre des secrets, J.K. Rowling

Mardi 16 janvier 2018 [23:37]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/51z5D184J7L.jpg








Titre
: Dans le berceau de l'ennemi
Auteur: Sara Young
Genre: Romance / Historique










Quatrième de couverture: 1940. À moitié juive par son père, Cyrla a 19 ans quand elle quitte sa Pologne natale pour rejoindre son oncle et sa tante dans la petite ville de Schiedam en Hollande. Mais le pays est occupé et la menace d'une dénonciation plane... 
Sa cousine Anneke, à qui elle ressemble trait pour trait, succombe à un avortement raté. Sa tante lui propose alors de prendre son identité : elle bénéficiera ainsi de papiers officiels qui la mettront à l'abri des délateurs. Mais cela signifie aussi quitter Isaac, celui qu'elle aime et dont elle attend un bébé. Et, surtout, rejoindre le Lebensborn où Anneke était censée mettre au monde l'enfant d'un officier de la Wehrmacht. 
Cyrla n'a plus le choix : pour survivre, elle va devoir trouver refuge dans le berceau de l'ennemi...
 
Mon avis: Ce livre m'a été offert par ma meilleure amie pour mon anniversaire et dans le cadre de mon challenge Pioche à Noël. J'étais tellement euphorique quand j'ai ouvert mon paquet, tellement heureuse que ce soit ce livre ! J'avais tellement hâte de le lire que je l'ai fait passer en priorité.
Mais malheureusement, la lecture n'a pas été à la hauteur de mes attentes... 

Cyrla et Anneke sont cousines, la dernière est enceinte mais après avoir voulu avorter, l'acte tourne au drame. Pour protéger Cyrla, sa tante lui propose de prendre l'identité d'Anneke. Mais tout ça implique des sacrifices et de grosses frayeurs...

Avec un début de récit relativement mouvementé, on rentre directement dans l'Histoire. Un peu trop et trop vite à mon goût mais ça m'a au moins permis de découvrir les Lebensborn dont je ne connaissais même pas l'existence.
Encore que quitte à y être, j'aurais voulu encore plus d'authenticité. La complicité entre femmes, l'atrocité du lieu, la maltraitance des femmes, ...

Ensuite le côté romance, peu développé à mon goût encore une fois. Des passages à vide, incompréhensibles dans les choix des personnages. J'ai perdu le fil plusieurs fois. Du coup j'ai raté des subtilités dans le récit qui visiblement devaient donner du sens à la fin.

Cette fin frustrante dont j'attendais un dernier rattrapage. Mais là on fait un saut énorme dans le temps, sans le comprendre de suite d'ailleurs. Et on rate les moments les plus importants qu'on attend tous...

Un livre prometteur qui n'a pas su me conquérir comme je l'espérais. Mais peut être avais-je trop d'attentes... 
 
Prochaine lecture: Clairvoyance, T1: La maison de l'ombre, Amélie Sarn

Dimanche 14 janvier 2018 [17:49]

http://a-livre-ouvert.cowblog.fr/images/Chronique2/91J8ckXJ58L.jpg







Titre
: Angélina, T2: Le temps des délivrances
Auteur: Marie-Bernadette Dupuy
Genre: Romance



/!\ GROS RISQUE DE SPOIL /!\ 
 




Quatrième de couverture: Après des études à Toulouse, Angélina, fille de cordonnier, s'est installée en tant que sage-femme dans la maison familiale au cœur de l’Ariège. La vie est rude dans les campagnes en cette fin de xixe siècle. Accaparée par son travail, elle peut compter sur sa protectrice, Gersande de Besnac, pour s'occuper de son fils Henri, qu'elle élève seule. Grâce à ses compétences et à sa disponibilité, sa réputation ne cesse de grandir. Son bonheur serait complet si elle ne désespérait de revoir un jour Luigi, un Gitan dont elle s'est éprise et qui s'est réfugié en Espagne pour fuir de fausses accusations de meurtre. Mais c'est Guilhem, le premier amour d'Angélina et le père d'Henri, qui revient au pays. Accompagné de son épouse légitime, il semble pourtant n'avoir rien oublié de ses sentiments pour la jeune femme...
 
Mon avis: Je viens de terminer ce deuxième tome de la saga Angélina, lu en LC avec ma copine De-pages-en-pages. Je m'étais spoilée en lisant la quatrième dès le début. Ce léger désagrément est venu modifier mon appréhension de la lecture mais oubliant ça.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons nos personnages avec plaisir. La vie sentimentale d'Angélina se confirme. Incertaine sur ses sentiments du début à la fin, coincée entre la fierté et la raison, elle entraine le lecteur dans son indécision.

Un autre personnage s'affirme, celui de Rosette, jeune fille que j'apprécie énormément et qui a su prendre une place importante pour moi. La suite est prometteuse. On attend avec impatience la suite de son histoire personnelle.

Je garde toujours ce plaisir à lire les sagas familiales de MBD. On reconnait son style, sans surprise, mais tellement réconfortant. Une vie paisible, agrémentée de quelques rebondissements qui viennent alimenter le rythme et redonner un coup de pouce au récit.
J'ai apprécié passer quelques jours à leurs côtés. La lecture devient une amitié, on créé de vrais liens avec les personnages. Ils font presque partie de notre vie.

Cette saga s'achève en 3 tomes, il ne m'en reste donc plus qu'un à lire. J'ai hâte mais je vais me laisser un peu de temps parce qu'il est des lectures qu'on aimerait ne jamais avoir faites pour pouvoir les découvrir. Encore.
 
Prochaine lectureDans le berceau de l'ennemi, Sara Young
Créer un podcast